C'est l'heure du BIM: Trump enflamme (encore) l’Amérique, police de proximité et Polanski de nouveau accusé

RECAP' « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Donald Trump, le 12 août 2017, à Bedminster (Etats-Unis).
Donald Trump, le 12 août 2017, à Bedminster (Etats-Unis). — Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Charlottesville : Trump met de nouveau le feu aux poudres en affirmant que les torts étaient « des deux côtés »

Après une timide tentative de damage control de son équipe, Donald Trump enflamme de nouveau l’Amérique. Le président américain a déclenché mardi une nouvelle vague d’indignation en affirmant que la responsabilité des violences qui ont secoué la ville de Charlottesville devait être recherchée « des deux côtés ». Lors d’une conférence de presse chaotique depuis la Trump Tower à New York, le milliardaire, très remonté, a renvoyé dos à dos les membres de la droite suprémaciste qui s’étaient donné rendez-vous dans cette petite ville de Virginie et les manifestants venus les dénoncer.

>> A lire aussi : Trump «a remis la haine raciale à la mode», selon LeBron James

Collomb annonce la police de proximité pour « la fin de l’année »

C’était une promesse du candidat Macron. La « police de la sécurité du quotidien » commencera à être mise en place « dès la fin de l’année », a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb dans une interview à paraître mercredi dans Le Figaro, sans précisions quant aux effectifs qui lui seront dévolus et au budget alloué.

Polanski accusé par une troisième femme d’agression sexuelle sur mineure

Une troisième femme est sortie de l’ombre pour accuser le réalisateur Roman Polanski d’agression sexuelle lorsqu’elle était mineure, alors que le réalisateur est encore poursuivi pour avoir violé une adolescente il y a 40 ans. Identifiée seulement par le prénom Robin, cette femme a déclaré lors d’une conférence de presse à Los Angeles mardi qu’elle avait été « abusée sexuellement » par le célèbre cinéaste franco-polonais lorsqu’elle avait tout juste 16 ans, en 1973.