«Ça ne sert à rien» ou «effet dissuasif»… Les internautes divisés sur l’utilité de l’opération Sentinelle

VOUS TEMOIGNEZ Faut-il supprimer l’opération Sentinelle après l’attaque de mercredi ? Les internautes de «20 Minutes» témoignent…

M.B.

— 

Des fusiliers marins patrouillent sur la parvis de Notre-Dame de Paris, dans le cadre de l'opération Sentinelle, le 20 juillet 2016
Des fusiliers marins patrouillent sur la parvis de Notre-Dame de Paris, dans le cadre de l'opération Sentinelle, le 20 juillet 2016 — ALAIN JOCARD AFP
  • Supprimer Sentinelle ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté de «20 Minutes».
  • Sécurisante pour les uns, illusoire pour les autres, chacun a son opinion.
  • Le dispositif doit être modifié à la rentrée selon l’Elysée.

Le débat est reparti de plus belle. Mercredi, pour la sixième fois depuis 2015,des militaires chargés de l’opération Sentinelle ont été visés par une attaque.

Dans ce contexte, nous vous avons demandé ici s’il fallait supprimer cette force qui mobilise 7.000 soldats sur le territoire national ? La question ne fait pas l’unanimité chez les internautes de 20 Minutes qui nous ont fait également parvenir leur commentaire à l’adresse mail suivante : contribution@20minutes.fr.

« La présence des militaires ne sert à rien »

Comme plusieurs spécialistes des questions de défense à l’image du général (à la retraite) Vincent Desportes, qui déplore que les militaires soient devenus des cibles, Ch62130 plaide pour la fin de Sentinelle : « Elle n’avait qu’un but dissuader les éventuels terroristes de passer à l’acte. Il semble que c’est le contraire qui se produit puisque les militaires sont visés et blessés. Les militaires eux-mêmes se font surprendre par ce genre d’attaque surprise. » « La présence des militaires est illusoirement sécurisante et ne sert à rien. Il est temps de laisser les militaires à leur vocation première d’être sur le terrain des conflits », abonde Michel. Voir des militaires en armes donne une mauvaise image du pays, poursuit PtiTom17 : « Moins il y aura de gens en armes dans nos rues et plus je me sentirai en sécurité ».

Un sentiment qu’est loin de partager touranic : « Quand je vois ces militaires en gare ou autres, je pense être protégé ». Pour Christian, « Sentinelle est la preuve que l’Etat ne baisse pas les bras et de ce fait a un effet limitatif, sinon dissuasif, pour une partie des terroristes en puissance. Supprimer Sentinelle sans la remplacer par un système aussi visible, serait sans doute laisser le champ libre aux moins déterminés ».

« Ils méritent encore plus notre respect »

Interrogé par Le Parisien, la sénatrice Nathalie Goulet avait d’ailleurs estimé que cette opération a « un pouvoir rassurant sur la population, dans un climat d’immense inquiétude après les attaques terroristes… Dans les gares, c’est manifeste. Les patrouilles ont aussi une dimension dissuasive réelle. » De son côté RP38 avance un autre argument : Si « les militaires sont une cible bien identifiée, ils servent de "chèvres" pour faire sortir le "loup" du bois. C’est pour cela qu’ils méritent encore plus notre respect car ils attirent sur eux, plutôt que sur les civils, les actes des terroristes isolés. »

« Les militaires sont épuisés »

D’autres internautes pensent cependant que le dispositif Sentinelle doit être repensé. « La présence des militaires en période de terrorisme tranquillise les Français mais il faut repenser leur organisation, ces militaires sont épuisés… » relève Nicolas. « Il serait judicieux de changer les conditions d’exercice. Remplacer la présence visible (qui en passant n’est même plus appliquée sur les routes) par une surveillance discrète », avance LeTrouillophobe.

Une piste qui sera peut-être retenue par le chef de l’Etat.Emmanuel Macron a annoncé en juillet que l’opération Sentinelle devrait être « revue en profondeur » à la rentrée.

>> A lire aussi: Comment l'Elysée veut reprendre en main la lutte contre le terrorisme