Les infos immanquables du jour: Militaires renversés à Levallois, Bosse superstar et bateau anti-migrants

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actu de ce mercredi 9 août 2017…

David Blanchard

— 

Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle mercredi 9 août 2017 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant 6 blessés dont deux dans un état sérieux.
Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle mercredi 9 août 2017 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant 6 blessés dont deux dans un état sérieux. — AFP

Que vous habitiez Ploemeur ou Mellac, l’heure est venue du récap' de l’actu. Pas forcément très riante en ce mercredi.

L’info la plus lue du jour : Un conducteur fonce sur des militaires

Six militaires ont été renversés par une voiture ce mercredi, à Levallois. Trois d’entre eux ont été légèrement blessés, et trois autres un peu plus gravement, même si leur état n’inspire aucune inquiétude. L’auteur présumé des faits a été interpellé à bord de son véhicule sur l’autoroute A16, non loin de Calais. Le parquet antiterroriste s’est saisi de cette affaire. Vous pouvez suivre son évolution dans notre direct ici. Et un résumé ici.

L’info la plus partagée du jour : Bosse superstar

Depuis hier soir, Pierre-Ambroise Bosse est devenu la nouvelle star de l’athlé français. D’abord grâce à un 800 m parfaitement géré, qui lui vaut un titre de champion du monde. Ensuite parce qu’au micro, le jeune athlète détonne par son franc-parler. Sa victoire n’en reste pas moins une énorme surprise : il avait eu des difficultés à se qualifier en finale, et vivait une saison mitigée.

L’article qu’on vous recommande : C-Star, le bateau anti-migrants de militants d’extrême droite

Les militants de Génération Identitaire, un mouvement d’extrême-droite, ont récolté près de 170.000 euros via le financement participatif lancé en mai pour déployer un bateau anti-migrants dans les eaux de la Méditerranée. Il serait parti le 7 juillet dernier de Djibouti, et actuellement immobilisé au large des côtes tunisiennes. Les objectifs mis en avant par le groupuscule : « Surveiller les bateaux des ONG » qu’ils accusent de complicité avec « les passeurs », « détruire les embarcations vides » utilisées par ces mêmes mafias et « sauver des migrants »… et surtout une opération de communication. A lire ici.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Mais il y a plein d’autres articles intéressants sur 20 Minutes. A demain.