Suppression des APL: 50.000 bénéficiaires vont finalement conserver leur aide au logement, selon le ministère

LOGEMENT Les 50.000 bénéficiaires des APL de moins de 15 euros par mois devraient finalement pourvoir conserver leur aide...

20 Minutes avec agence

— 

Les APL vont finalement être versées à 50.000 bénéficiaires qui risquaient d'en être exclus après la future baisse de 5 euros (illustration).
Les APL vont finalement être versées à 50.000 bénéficiaires qui risquaient d'en être exclus après la future baisse de 5 euros (illustration). — Pascal Pavani AFP

Bonne nouvelle pour les quelque 50.000 bénéficiaires de l’aide personnalisée au logement (APL) menacés de voir le versement de leur aide supprimée… parce qu’elle était trop basse.

Ce mercredi, le Ministère de la cohésion des territoires a indiqué à Capital que les bénéficiaires de petits montants d’APL, entre 15 et 19 euros par mois, conserveraient leur aide.

Une aide trop basse pour être versée

Ces allocataires ont pourtant failli en être privés. En effet, depuis 2007, toute aide au logement inférieure à 15 euros mensuels n’est pas versée à son bénéficiaire. La future baisse des APL de 5 euros aurait donc entraîné, de manière automatique, la fin des versements pour cette tranche de bénéficiaires.

Les personnes concernées auraient alors dû faire face à une diminution de leurs aides sociales d’environ 230 euros annuels, selon les calculs de LCI.

>> A lire aussi : VIDEO. Baisse des APL: Mélenchon brandit un panier de courses à 5 euros à l’Assemblée nationale

Le seuil minimum de versement passe à 10 euros

Pour n’exclure aucune famille, le gouvernement a décidé d’abaisser à 10 euros le seuil minimum de versement de l’aide. Concrètement, cela signifie que tous les bénéficiaires qui touchent plus de 10 euros d’APL par mois continueront de percevoir leur versement.

« Toute personne qui recevait les APL avant cet ajustement continuera à les percevoir. (…) La baisse de 5 euros n’a jamais été pensée comme une méthode pour exclure les personnes ayant droit à une allocation inférieure à 20 euros », a assuré un représentant du ministère à Capital.

L’abaissement du seuil de versement devrait intervenir en même temps que la diminution du montant de l’APL, c’est-à-dire en octobre prochain.

>> A lire aussi : Le chanteur Thomas Dutronc n'aurait peut-être pas dû tweeter sur le débat des APL

Un tollé général

Annoncée le 22 juillet dernier, la décision de réduire l’APL de 5 euros avait suscité un tollé du côté des locataires, mais également au sein même de la classe politique. La mesure, censée combler un déficit de 140 millions d’euros dans le budget des aides au logement, pourrait être provisoire et n’être appliquée que trois mois, selon LCI, en attendant une «  refonte en profondeur du système ».

L’entourage de la députée Claire O’Petit a laissé entendre à LCI que la baisse des APL pourrait par la suite être réduite « à 2 euros pour les personnes les plus en difficulté. »