La SNCF modifie le parcours d'un train pour aider une fillette à rejoindre sa colonie de vacances

GRAND SEIGNEUR La SNCF a autorisé un arrêt exceptionnel en gare de Montargis pour aider une petite fille à partir en colonie de vacances…

20 Minutes avec agence
La SNCF a autorisé l'un de ses trains à s'arrêter exceptionnellement en gare de Montargis pour que la fillette profite de sa colonie de vacances (illustration).
La SNCF a autorisé l'un de ses trains à s'arrêter exceptionnellement en gare de Montargis pour que la fillette profite de sa colonie de vacances (illustration). — LEVEQUE PATRICK

Aléna profite en ce moment de sa colonie de vacances à Jozerand, dans le Puy-de-Dôme. Mais cette fillette âgée de dix ans a bien failli ne jamais retrouver ses petits camarades.

C’est finalement une mesure exceptionnelle de la SNCF qui lui a permis de se rendre sur place, rapporte La République du Centre.

Son grand-père, désespéré, appelle la SNCF

Lundi dernier, jour de galère pour tous les usagers de la SNCF, l’enfant, qui réside à Chuelles, dans le Loiret, doit prendre un train en gare de Montargis pour rejoindre son groupe à Paris et prendre ensuite une correspondance en direction de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Elle est alors accompagnée de son grand-père.

Mais le train pour Paris est retardé et Aléna ne peut plus arriver à l’heure pour sa correspondance. Son grand-père décide de contacter la SNCF pour essayer de trouver une solution.

La compagnie autorise un arrêt exceptionnel

Contre toute attente, la société lui propose une alternative. Le train reliant la gare de Paris-Bercy à Clermont-Ferrand, qui passe habituellement par Montargis sans s’arrêter, va exceptionnellement effectuer un arrêt afin qu’Aléna retrouve les accompagnateurs et les enfants de sa « colo ».

La compagnie a même remboursé le trajet Montargis-Paris à la famille. Grand seigneur.