Paris: Il escalade les grilles de l’ambassade du Mexique et urine devant les policiers

FAITS DIVERS Il avait demandé un peu plus tôt dans la journée l’asile politique en expliquant qu’il entretenait au Mexique «des rapports fructueux avec des aliens»…

20 Minutes avec agences

— 

L'homme a été conduit à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police afin d’y passer la nuit
L'homme a été conduit à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police afin d’y passer la nuit — FRED TANNEAU / AFP
  • Un Polonais de 27 ans a escaladé les grilles de l’ambassade du Mexique lundi soir.
  • Il a uriné ensuite à deux reprises devant les policiers venus l’arrêté.

Un drôle de zigoto. Les policiers du XVIe arrondissement de Paris ont interpellé, lundi soir, un homme qui était passé par-dessus les grilles de l’ambassade du Mexique, rapporte Le Parisien. Quand ils sont arrivés, les agents sont tombés nez à nez avec cet homme qui, pantalon baissé, « urinait au sol à deux reprises », précise au quotidien une source proche du dossier.

>> A lire aussi : Foix: Il voit les policiers débarquer, il commence à se masturber

L’individu, âgé de 27 ans, se soulageait la vessie « tout en regardant l’ensemble des effectifs », « laissant apparaître son sexe » et « en se tenant les testicules », ajoute cette source. Les policiers lui ont alors passé les menottes et l’ont emmené au poste afin de la placer en garde à vue. Après avoir été examiné par un médecin, il a finalement été conduit à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police afin d’y passer la nuit.

« Des rapports fructueux avec des aliens »

Cet homme, qui serait de nationalité polonaise mais qui affirme être un « ressortissant anglais », s’était présenté dans la journée à l’ambassade du Mexique, située rue de Longchamps, à quelques encablures du Trocadéro. Il avait réclamé l’asile politique car, a-t-il assuré, il est « persécuté par les cartels de la drogue ». Il a ajouté qu’il entretenait au Mexique « des rapports fructueux avec des aliens ». Un policier amusé confie au Parisien avoir hésité « à lui envoyer Mulder et Scully, de la série X-Files ».

>> A lire aussi : Toulouse: L'agent lui demande de valider son ticket de bus, il sort son sabre

Débouté de sa demande par l’adjointe à l’ambassadeur, ce drôle de personnage a attendu deux heures et demie devant l’ambassade, immobile. Avant d’escalader les grilles vers 19h30. Il devait savoir hier s’il pouvait être poursuivi pour intrusion dans une ambassade, outrage à personne dépositaire de l’ordre public et exhibition sexuelle.