Jean-Michel Blanquer et Françoise Nyssen lors de l'opération une journée de vacances à Versailles.
Jean-Michel Blanquer et Françoise Nyssen lors de l'opération une journée de vacances à Versailles. — COME SITTLER/SIPA

EDUCATION

Rythmes scolaires: Faut-il (ou pas) réduire la durée des vacances scolaires?

Le débat sur la diminution des vacances scolaires continue. 20 Minutes a recueilli les avis de ses lecteurs et ceux d'experts du sujet... 

Le débat sur la réforme des rythmes scolaires revient régulièrement sur la table. Jean-Michel Blanquer n’est pas le premier à vouloir détricoter les réformes de son prédécesseur. Après la semaine de quatre jours, mise en place par Xavier Darcos en 2008, celle de quatre et demi, voulue par Vincent Peillon, l’actuel ministre de l’éducation permet désormais aux communes de revenir à la semaine de quatre jours (décret du 28 juin 2017). Ce n’est pas tout. Le ministre de l’Education vient de déclarer dans Le Journal du Dimanche qu’il pourrait revenir sur la durée des vacances. 20 Minutes a recueilli vos témoignages et l’avis des spécialistes sur un sujet qui divise.

>> A lire aussi : Comment les rythmes scolaires ont évolué avec l'histoire de France

Il ne faut pas toucher aux vacances

François Testu, président de l’Observatoire des rythmes et des temps de vie des enfants et des jeunes (ORTEJ), rappelle la nécessité des vacances pour les plus jeunes : « Les vacances ne sont pas trop longues. Elles permettent le repos de l’enfant, la découverte d’autres horizons et de retrouver ses parents. » Il ajoute : « Je me bats depuis longtemps pour qu’on ne touche pas aux vacances de la Toussaint. On observe que les élèves sont particulièrement fatigués vers fin octobre, début novembre. Or, il faut une semaine pour se déshabituer de son emploi du temps et une semaine pour profiter réellement de ses vacances. »

>> A lire aussi : Les vacances scolaires vont-elles être réduites?

Un point de vue que partagent certains lecteurs de 20 Minutes. Manuela, mère de famille fait part de la grande fatigue ressentie par sa fille de 5 ans pour qui « les vacances sont une soupape ». Sylvie rappelle aussi que « réduire les vacances d’été diminuerait les possibilités et risquerait de faire grimper les prix des séjours ». Une difficulté supplémentaire pour le porte-monnaie des familles.

Il faut réduire les vacances

Mais d’autres défendent la diminution du nombre de jours de vacances, rappelant que les écoliers français sont ceux qui passent le moins de jours en classe au sein de l’Union européenne, avec 162 jours par an.

Ainsi, pour Rachelle, « Les parents ont souvent moins de vacances que leurs enfants. Et des journées plus courtes pendant l’année scolaire pourraient permettre une meilleure prise en charge des enfants ». Sylvie se rappelle d’ailleurs de longues journées d’ennui, lorsqu’elle était enfant, pendant ses vacances d’été. De son côté, Marion ajoute qu’il est difficile « pour les familles de classe moyenne et défavorisés d’occuper ses enfants intelligemment pendant les vacances. Les élèves s’ennuient, traînent, et oublient les apprentissages mal assimilés ou trop vite enseignés. »

>> A lire aussi : Rythmes scolaires: Quelles villes veulent revenir à la semaine de 4 jours? Quelles villes ne changent rien?

Plus de réflexion sur le sujet

La plupart d’entre vous souhaiteraient surtout être rapidement fixés sur les propositions du ministre de l’Education. Pour Francette Popineau, cosecrétaire générale du SNUipp-FSU, premier syndicat du primaire, « la priorité, c’est que l’enfant garde un rythme régulier toute l’année avec 7 semaines de travail pour 2 semaines de repos. Il faut revoir les choses à tête reposée dans l’intérêt des familles, celui des enseignants. Et voir comment améliorer les rythmes scolaires, pour un meilleur apprentissage ».

Et vous qu'en pensez-vous? Trouvez-vous que vos enfants n'ont pas assez de temps de repos pendant l'année ou au contraire que les vacances sont trop fréquentes et trop longues? Donnez-nous votre avis à contribution@20minutes.fr