VIDEO. Les incendies continuent de ravager le Sud-Est et la Corse

FEU Les Alpes-Maritimes, le Vaucluse, le Var et la Corse sont touchés, 1.000 hommes sont prévus en renfort sont prévus pour venir à bout des flammes...

20 Minutes avec AFP

— 

Le feu de forêt est parti près d'Aix en Provence et avait parcouru environ 750 hectares ce lundi 24 juillet 2017.
Le feu de forêt est parti près d'Aix en Provence et avait parcouru environ 750 hectares ce lundi 24 juillet 2017. — LILIAN AUFFRET/SIPA

Des centaines d’hectares dévastés, des maisons évacuées mais à 3 heures ce mardi, aucune victime à déplorer. Les incendies continuent de ravager le sud de la France, et après les Alpes-Maritimes et le Vaucluse, dimanche, ce sont la Corse et le Var qui ont été touchés ce lundi.

>> A lire aussi : Incendie: Le Var et les Bouches-du-Rhône placés en «risque incendie de forêt exceptionnel» aujourd'hui

Ce mardi au total, la série d’incendies a déjà ravagé plus de 3.000 hectares, sans faire de victime. Dix-neuf avions, dont dix Canadair et deux Dash [avion gros porteur bombardier d’eau], et 1.000 hommes en renfort sont prévus pour venir à bout des flammes.

Quatre pompiers ont été blessés dans le Var

A noter que quatre pompiers ont été blessés dans le Var, selon des médias locaux, et 15 policiers, parmi lesquels 11 CRS, ont été légèrement intoxiqués par des fumées en participant à la lutte contre l’incendie en Corse, a-t-on appris de sources policières.

Les secours espèrent venir à bout des feux en Haute-Corse et dans le Vaucluse d’ici la fin de la matinée, a indiqué le préfet de Paca Stéphane Bouillon, précisant qu'« en un mois de saison de feu, nous avons consommé tout le stock d’une année ». Le point, département par département.

Haute-Corse : 1.500 hectares brûlés, incendie maîtrisé. Un incendie qui s’était déclaré à la mi-journée lundi à Olmeta-di-Tuda a parcouru plusieurs centaines d’hectares (700 selon les pompiers, 1.500 selon le préfet de Haute-Corse). Le feu menaçait des habitations dans la périphérie de Biguglia, à proximité, qui ont été évacuées mais il a fini par être maîtrisé, selon le préfet. Dans la nuit, plusieurs centaines de foyers étaient privés d’électricité et certaines routes coupées. Treize départs de feu ont été constatés dans la journée en Corse, lundi.

Alpes maritimes : 300 pompiers mobilisés pour éviter les reprises. Le feu qui a parcouru 70 hectares, était « en passe de ne plus progresser », selon la préfecture. 300 pompiers restaient mobilisés pour éviter les reprises de feu.

Vaucluse : 800 hectares brûlés, 600 pompiers mobilisés. Dans le sud Vaucluse, attisé par un fort mistral, un incendie qui s’était déclaré dans les forêts du massif du Luberon, près du village de la Bastidonne, était toujours en cours mais ralentissait à 22 heures. Quelque 800 hectares de forêt ont été parcourus, selon la préfecture.

Plusieurs quartiers en périphérie du village de Mirabeau et un hameau voisin, soit une centaine d’habitations, ont été évacués, selon la préfecture. La mairie a mis à leur disposition une cinquantaine de lits, la plupart ayant trouvé une solution d’hébergement. Dans la nuit, le nombre de pompiers mobilisés est passé à 600.

Var : 200 hectares brûlés, des évacuations effectuées. Un incendie s’est déclaré au mas de Gigaro, à la Croix-Valmer, à proximité de Saint-Tropez lundi, en fin de journée. « Le feu a parcouru 400 hectares », selon les secours et menace un quartier résidentiel en bord de mer. Des évacuations ont été effectuées. 250 pompiers sont mobilisés. Et ils le rappellent : « Les évacuations sont décidées localement par les autorités Sans instructions, restez confinés ».

Le feu restait ce mardi « extrêmement virulent et difficile à maîtriser », selon le préfet de Provence-Alpes-Côte d’Azur Stéphane Bouillon, au micro d’Europe 1. « Le feu extrêmement complexe parce qu’il y a la forêt du conservatoire du littoral, peu de moyen d’y accéder et beaucoup de maison dans le secteur », a-t-il encore détaillé. Pour les secours, « le Var sera aujourd’hui le département le plus compliqué », où les vents violents ne faibliront pas, selon les prévisions météorologiques.