LREM: Recours déposé par des «marcheurs» pour contester les nouveaux statuts du parti

JUSTICE Plusieurs dizaines d’adhérents du parti du président Emmanuel Macron contestent la validité des statuts du mouvement…

A.-L.B.

— 

Edouard Philippe (au centre) Premier ministre, lors de la convention du parti La Republique En Marche (LREM) le 8 juillet 2017 à Paris
Edouard Philippe (au centre) Premier ministre, lors de la convention du parti La Republique En Marche (LREM) le 8 juillet 2017 à Paris — J.E.E/SIPA

Pas contents les adhérents du parti présidentiel La République en marche (LREM). Une trentaine de militants a déposé un recours en référé devant le tribunal de grande instance Créteil (Val-de-Marne) pour obtenir l’annulation du scrutin sur l’adoption des statuts du parti, a appris Le Parisien. Ce scrutin a démarré ce dimanche et doit se poursuivre jusqu’au 31 juillet. L’audience de référé est fixée mardi à 13 h 30.

>> A lire aussi: Aude: Mireille Robert (LREM), une députée sans filtre à la vie trépidante (mais peut-être trop)

Les requérants basent leur demande sur le délai légal prévu par les textes du parti. Ils estiment qu’il y a un vice de forme et souhaitent obtenir le report du vote en décembre par le juge des référés.

Exemplarité éplingée

« Notre démarche n’est pas une démarche agressive », déclare un des requérants interrogé par le quotidien. « Nous avons alerté les instances du parti à maintes reprises sans jamais obtenir de réponses, hélas ! On se doit d’être exemplaire », précise-t-il.

> A lire aussi: Convention de LREM: «Ce sera un moment de connexion entre le terrain et le politique»

La direction du parti ne semble pas craindre les déçus. « Il y aura toujours des mécontents, c’est la vie normale des organisations », explique la sénatrice LREM Bariza Khiari auprès du journal. Au siège parisien du parti, des cadres estiment que « l’horizontalité » dans la prise de décision représente l’ADN du mouvement. « Les statuts sont le fruit de la consultation des adhérents, ils ont été enrichis », ajoute-t-on.