C'est l'heure du BIM: Fusillade à l’ambassade d’Israël à Amman, Macron critiqué pour son absence et lion fantôme dans l’Ouest

RECAP' «20 Minutes» compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Les forces de sécurité jordaniennes devant l'ambassade d'Israël à Amman, le 23 juillet 2017.
Les forces de sécurité jordaniennes devant l'ambassade d'Israël à Amman, le 23 juillet 2017. — Khalil Mazraawi / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Fusillade dans l’enceinte de l’ambassade d’Israël en Jordanie, un mort et deux blessés

Un Jordanien a été tué et un Israélien ainsi qu’un autre Jordanien ont été blessés lors d’une fusillade survenue dimanche dans l’enceinte de l’ambassade d’Israël à Amman, a indiqué la Sûreté générale jordanienne. Il n’est pas clair dans l’immédiat si l’incident est lié aux tensions provoquées ces derniers jours par la mise en place par Israël de détecteurs de métaux aux entrées de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est occupée, un site ultrasensible géré par la Jordanie, qui a engendré des violences meurtrières entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes et suscité la colère en Jordanie.

Lutte contre le sida : Critiqué pour son absence à la conférence, Macron reçoit lundi des responsables d’associations

Son absence à l’ouverture de la conférence internationale de recherche contre le sida, dimanche à Paris, avait été assimilée à un « désengagement de la France », « comparable à celui de Donald Trump ». Finalement, Emmanuel Macron recevra lundi après-midi des responsables d’associations de lutte contre la maladie, a annoncé dimanche l’Elysée en publiant un agenda complété du président de la République.

Mayenne : Le mystérieux lion court toujours (en direction de la Bretagne)

Un animal fantomatique qui laisse les autorités perplexes. Un lion a été signalé à cinq reprises depuis jeudi en Mayenne et dans la Sarthe, mais aucune preuve ne vient corroborer ces témoignages et les recherches engagées n’ont rien donné, a déclaré dimanche la préfecture de Mayenne.

L’affaire est partie d’un signalement jeudi, en fin de matinée, d’un chauffeur routier, qui a déclaré aux gendarmes avoir vu un lion sans crinière d’un mètre de haut non loin de la route sur laquelle il circulait, près de Saint-Jean-sur-Erve, dans l’est du département de la Mayenne. « Les gendarmes se sont rendus sur place avec une équipe cynophile, sans succès », a déclaré le directeur du cabinet du préfet de Mayenne, Anthony Boukoucha.