Metz: Un homme en fuite après avoir tenté de s'emparer de l'arme d'un militaire

FAITS DIVERS Une enquête a été ouverte après qu'un homme a tenté de toucher, voire de s'emparer, de l'arme d'un militaire de l'opération Sentinelle pendant un festival à Metz...

20 Minutes avec AFP
— 
Un soldat de la force Sentinelle le 30 décembre 2016.
Un soldat de la force Sentinelle le 30 décembre 2016. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Il est parvenu à se fondre dans la foule. Samedi soir, aux alentours de 22H45, un homme a tenté de s’emparer, ou tout du moins de toucher, l’arme d’un militaire de l’opération Sentinelle à Metz. Selon Le Républicain Lorrain qui a révélé l’affaire, l’individu a «sauté» sur le militaire qui assurait la sécurisation du festival Constellations, devant la cathédrale.

Des motivations floues

Cet homme aurait touché l’arme du militaire, «peut-être pour s’en emparer, sans qu’aucune parole n’ait été échangée, ni aucune revendication formulée», a indiqué Christian Mercuri, le procureur de la République de Metz. Une enquête a été ouverte pour identifier cet individu. «La piste privilégiée est celle d’un incident», a précisé le magistrat. «Il n’est pas exclu qu’il s’agisse de quelqu’un en état d’ébriété».

Le quotidien local précise que l’homme, âgé d’une vingtaine d’années et mis en fuite sans le moindre coup de feu, est parvenu à se fondre dans la foule, massée pour apercevoir les illuminations projetées sur la cathédrale. Il aurait été aperçu sur les caméras de vidéosurveillance en train de fuir en direction de la Fournirue. Ses motivations restent à éclaircir.