Murielle Bolle (à gauche) sortant du tribunal en octobre 1989.
Murielle Bolle (à gauche) sortant du tribunal en octobre 1989. — BENGUIGUI/SIPA

INFO

Les infos immanquables du jour: La grève de la faim de Murielle Bolle, la prime de Nicolas Hulot et le départ de Vanessa Burggraf

Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce jeudi 6 juillet…

Les immanquables sont en péril. Si vous voulez les sauver merci d’envoyer vos mails de soutien à contribution@20minutes.fr

L’article le plus lu du jour : VIDEO. Affaire Grégory : Murielle Bolle a entamé une grève de la faim pour « crier son innocence »

« Elle est effective à compter de 12h, ce jeudi… ». Christophe Ballorin, l’un des avocats de Murielle Bolle, a assuré, ce jeudi à 20 Minutes, que sa cliente avait « entamé une grève de la faim » à la prison de Dijon (Côte-d’Or) où elle a été placée en détention provisoire dans le cadre de l’instruction ouverte sur la mort du petit Grégory.  Plus d’infos par ici.

L’article le plus partagé du jour : ​Nicolas Hulot annonce une prime aux ménages modestes pour acheter un véhicule plus propre

Il y avait la prime à la casse, il y aura la prime Hulot. Les ménages les plus modestes vont bénéficier d’une prime pour se débarrasser de leurs voitures polluantes au profit d’un véhicule plus propre, a annoncé ce jeudi le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, qui présentait son plan climat. Le détail de cette mesure par là.

L’article le plus improbable du jour : « On n’est pas couché » : On fait passer le casting aux remplaçantes de Vanessa Burggraf

Elle a vécu une saison éprouvante. Vanessa Burggraf quitte On n’est pas couché présenté par Laurent Ruquier, annonce la binôme de Yann Moix ce jeudi au Parisien. Issue de France 24, la journaliste très critiquée cette saison a décidé de retourner sur la chaîne internationale française qu’elle avait quittée pour rejoindre France 2.

« Il y a trois semaines, la direction de France 24 m’a proposé de prendre la direction éditoriale de la chaîne française », explique celle que Laurent Ruquier a toujours défendue. Alors que le présentateur est « quasi sûr de recruter une femme », « plutôt une philosophe qu’une journaliste », 20 Minutes a fait passer le casting. Polémiste, figure clivante du PAF ou femme de conviction, qui prendra la chaise à côté de Yann Moix à la rentrée le samedi soir ?  On lance les paris par ici.