Calais: Il retrouve plus de 200 dents humaines dans son jardin

FAITS DIVERS Des dizaines de dents humaines, stockées dans des flacons d’analyses d’urine, ont mystérieusement atterri dans le jardin de ce Calaisien…

20 Minutes avec agence

— 

L'homme a retrouvé plus de 200 dents humaines dans son jardin (capture d'écran Nord Littoral/ Thomas Dagbert)
L'homme a retrouvé plus de 200 dents humaines dans son jardin (capture d'écran Nord Littoral/ Thomas Dagbert) — Capture d'écran Facebook - Nord Littoral/ Thomas Dagbert

Il se serait bien passé d’une surprise pareille. Un habitant de Calais (Pas-de-Calais) a découvert la semaine dernière dans l’allée de son jardin des dizaines de flacons d’analyses d’urine contenant des dents humaines, rapporte L’indicateur des Flandres.

Une découverte pour le moins étrange que le Calaisien n’explique pas.

Des dents humaines dans des flacons d’analyse d’urine

C’est en nettoyant son jardin, côté rue, que l’homme a aperçu les flacons à terre. « Je me suis demandé ce que ça pouvait faire là, confie-t-il à la presse. J’ai regardé à l’intérieur et j’ai vu qu’il y avait des dents humaines dans tous les flacons ». Au total, plus de 200 dents humaines, « de toutes les couleurs, de toutes les formes et de toutes les tailles ». « Je ne vous dis pas la réaction que j’ai eue quand j’ai vu ça… J’avais même peur d’en retrouver d’autres, par la suite », confie-t-il à Nord Littoral.

Le Calaisien a décidé d’alerter les forces de l’ordre. Les policiers ont d’abord promis de venir constater l’étrange découverte, avant de lui demander de jeter tous les flacons « à la poubelle » faute de patrouille disponible, précise le quotidien régional.

Un dentiste examine les clichés

Après avoir pris des photos de sa trouvaille, l’homme a décidé de montrer ses étranges clichés à un chirurgien-dentiste de Calais.

>> A lire aussi : Japon: Une dent humaine retrouvée dans des frites chez McDonald's

Selon le spécialiste, les dents sont en bon état et pourraient provenir « des extractions multiples faites en milieu hospitalier ou en clinique. Normalement, il existe une procédure d’élimination spécifique. Peut-être qu’un personnel s’en est emparé pour faire une blague de mauvais goût », avance le médecin.

Le mystère est loin d’être résolu

Le mystère reste entier, d’autant que les dents ont été retrouvées dans des flacons d’analyse d’urine, qui n’ont pas vocation à recevoir des dents. La plupart des flacons sont estampillés au nom d’un laboratoire d’analyses de Hazebrouck (Nord).

Le Calaisien espère que c’est bien la dernière fois qu’il fera pareille découverte. Et surtout, comme le précise le journal local, « que personne n’a une dent contre lui ».