Les infos immanquables du jour: Macron à Versailles, épilation intégrale et Cyril Hanouna

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce lundi 3 juillet... 

Armelle Le Goff

— 

Le Président français Emmanuel Macron, devant le Congrès./ AFP PHOTO / Martin BUREAU
Le Président français Emmanuel Macron, devant le Congrès./ AFP PHOTO / Martin BUREAU — AFP

Beaucoup de choses à ne pas manquer dans l’actualité de ce lundi 3 juillet… Notamment un article aux petits oignons sur l’épilation intégrale.

L’article le plus lu du jour : Eté : Quels sont les risques de l’épilation intégrale… Et quelles précautions prendre ?

Avant le réconfort de la plage, l’effort de l’épilation. Beaucoup de femmes déclarent la guerre aux poils à l’arrivée des beaux jours, histoire de pouvoir s’exhiber tranquille. Une étude d’Ipsos dévoile que cet été, environ 22 % des Françaises s’adonneront à la chasse totale au poil pubien contre 12 % au printemps. Mais ce n’est pas sans risque.On vous explique tout cela ici.

L’article le plus partagé du jour : « TPMP » et les médias : « Cyril Hanouna ne supporte pas la critique »

Cyril Hanouna tape (encore) sur les journalistes. L’animateur vedette de C8 n’a vraiment pas aimé que plusieurs médias évoquent la suspension de Touche pas à mon poste alors qu’une nouvelle sanction doit tomber mi-juillet concernant l’affaire du canular jugé homophobe. Plus d’infos par là.

 

L’article à lire du jour : EN DIRECT. Congrès de Versailles : « Nous avons besoin d’une Europe plus forte et refondée », dit Macron

Le président Emmanuel Macron a décidé de réunir le Congrès à Versailles. Il s’est exprimé lundi, devançant ainsi le discours de politique générale d’Edouard Philippe, prévu mardi.

 

Certains critiquent cette façon de griller la priorité à son Premier ministre. Certains députés ont décidé de ne pas se rendre à Versailles, notamment les 17 députés de la France insoumise, dénonçant les méthodes d’un hyperprésident, qui a annoncé la fin de l’état d’urgence à l’automne, la réduction d’un tiers du nombre de députés et de sénateurs, notamment. Pour tout comprendre, c’est par ici.