Aéroport de Roissy: Un individu s'introduit en «zone privée», environ 2.000 personnes évacuées du terminal 2F

FAITS DIVERS Selon une source aéroportuaire, «un agent de sécurité a quitté son poste sans prévenir sa hiérarchie»...

M.P. avec AFP

— 

Vue en date du 15 septembre 2014 d'une salle d'enregisrement à 'aéroport Charles de Gaulle à Roissy
Vue en date du 15 septembre 2014 d'une salle d'enregisrement à 'aéroport Charles de Gaulle à Roissy — Kenzo Tribouillard AFP

Environ 2.000 personnes ont été évacuées ce samedi après-midi du terminal 2F de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle après qu’un individu s’est introduit en « zone privée » sans passer les contrôles de sécurité.

>> A lire aussi : Suède: Un aéroport partiellement évacué après la découverte de traces d'explosifs

Obligés d’évacuer pour « décontaminer » la zone

« Vers 15h15, une personne a franchi les portes anti-retour en sens inverse. Comme elle n’a pas été retrouvée, nous avons été obligés d’évacuer pour "décontaminer" la zone, c’est-à-dire vérifier qu’aucun objet n’a été déposé », a expliqué une source aéroportuaire.

« La porte était gardée par un agent de sécurité qui avait quitté son poste sans prévenir sa hiérarchie », selon cette même source qui a précisé qu’une vingtaine de vols avaient été retardés à la suite de cet incident.

>> A lire aussi : Perquisitions, assignation à résidence... Que contient la nouvelle loi antiterroriste présentée par le gouvernement?

« Dans le calme, sans incident »

Selon une deuxième source, environ 2.000 personnes ont été évacuées de manière « très exceptionnelle » de la zone « privée », à laquelle on accède après avoir passé les contrôles de sécurité préalables à l’embarquement.

Selon ces sources, l’opération s’est passée « dans le calme, sans incident ».