Education prioritaire: Blanquer annonce la création de 2.500 postes

EDUCATION Selon le ministre de l’Education nationale, ils seront affectés aux 2.200 classes de cours préparatoires dans les réseaux d’éducation prioritaire renforcée (REP +) créées à la rentrée prochaine...

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.
Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. — TRISTAN REYNAUD/SIPA

Jean-Michel Blanquer veut éviter « qu’on déshabille Pierre pour habiller Paul ». Le ministre de l’Education nationale affirme que les 2.200 classes de cours préparatoires dans les réseaux d’éducation prioritaire renforcée (REP +) créées à la rentrée prochaine seront abondées par un recrutement de 2.500 enseignants, dans un entretien à La Voix du Nord lundi.

>> A lire aussi : Comment Jean-Michel Blanquer compte diminuer les effectifs en éducation prioritaire?

« Sur 4.000 créations de postes, nous en consacrons 2.500 en dédoublement des CP en REP + », a assuré le ministre au sujet de ces classes de 12 élèves maximum. « Tous les enfants doivent sortir de CP avec ces compétences : lire, écrire, compter et respecter autrui », a-t-il réaffirmé. Par ailleurs, « nous continuerons à mettre en œuvre [le plan "Plus de maîtres que de classes"], avec moins de professeurs dédiés », a dit le ministre.

Faire « coexister les deux dispositifs pour pouvoir les évaluer et avancer »

« Nous faisons coexister les deux dispositifs pour pouvoir les évaluer et avancer », a-t-il ajouté. « Jusqu’à présent les études nationales et internationales ont montré une efficacité des dispositifs de dédoublement », mais pas de dispositif comparable à « Plus de maîtres que de classes ».

Le ministre est attendu lundi après-midi dans une école primaire de Tourcoing, où il lancera l’opération « Un livre pour les vacances » en Hauts-de-France en distribuant aux élèves de CM2 des exemplaires des Fables de la Fontaine.