Ecole, hôpital, maisons de retraite... Les dispositifs pour faire face à la canicule

CHALEUR Alors que la France traverse une vague de chaleur allant jusqu’à 37 °C cette semaine, le gouvernement propose des recommandations pour prévenir les effets de la canicule…

Océane Marache
— 
Les températures devraient atteindre les 37 °C dans la semaine.
Les températures devraient atteindre les 37 °C dans la semaine. — Thomas Padilla/AP/SIPA

Les 37 °C pointent le bout de leur nez. L'alerte canicule a été déclenchée dans 51 départements français ce lundi. Michel Cadot, le préfet de Paris a rappelé « la vulnérabilité des personnes âgées, des malades, des enfants et des sans-abri ou en habitat précaire » après le décès de trois jeunes personnes lors d’une activité physique le week-end dernier. L’occasion pour 20 Minutes de vous faire état des dispositifs mis en place dans différentes administrations pour l’ensemble de la population.

  •  Une attention particulière dans les écoles, surtout pendant le bac
     

Il est demandé aux chefs d’établissements de s’assurer qu’une ambiance fraîche soit maintenue. Il est de leur ressort de sensibiliser les professeurs aux risques encourus lors de canicule et au repérage des troubles notamment envers les élèves connus comme porteurs de pathologies respiratoires ou handicap. Il est nécessaire de distribuer régulièrement de l’eau, surtout dans les salles d’examen. Lors de sorties en plein air, les accompagnants doivent limiter les expositions au soleil et veiller à ce que les élèves soient vêtus de façon adaptée (chapeaux, vêtements légers…).

  •  Vigilance dans tous les établissements hospitaliers
     

A travers un communiqué de presse, l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris explique s’assurer de la disponibilité de lits, expressément pour cet épisode de chaleur. Les équipes accordent une attention toute particulière aux patients les plus vulnérables, surtout pour ceux qu’ils visitent à domicile. Les équipements de refroidissement dans les locaux sont également surveillés de près pour éviter toute panne.

Les effectifs du SAMU seront renforcés sur la journée du mercredi 21 juin, considérée comme la plus chaude, et en vue de la Fête de la Musique.

  •  Des dispositions spécifiques aux personnes âgées
     

Les maisons de retraite ont l’obligation d’installer une pièce rafraîchie au sein de l’établissement pour les personnes ne supportant pas la chaleur. Le personnel est formé aux bonnes pratiques préventives de coup de chaleur et des réunions sont effectuées tout au long de la journée pour s’adapter à l’évolution des températures. En cas de grand besoin, le personnel en congé sera rappelé par l’établissement afin d’avoir un œil sur tous les résidents. Une collaboration étroite avec les familles est mise en place pour rassurer sur l’état de santé du proche concerné.

Pour les personnes âgées vivant seules, plusieurs grandes villes comme Paris et Lyon mettent à disposition plus de 600 établissements d'hebergement frais pour les personnes dont le domicile ne permet pas une témpérature ambiante. Toutes les métropoles ont également mis en place des numéros d'urgence avec une permanance 24h/24 pour tout individu en difficulté, notamment les personnes isolées. Certaines mairies se chargent d'appeler directement les seniors des registres pour les sensibiliser aux gestes à suivre. 

Toutes les mairies ne le font pas, il est donc conseillé de prendre des nouvelles des personnes âgées de votre entourage afin de s’assurer de leur bonne santé et qu’ils n’ont besoin de rien.

  •  Des petits conseils simples pour se protéger
     

Si des personnes sont plus vulnérables que d’autres, le plan canicule vise l’ensemble de la population française. La Direction générale de la santé rappelle qu’il faut boire régulièrement et se rafraîchir plusieurs fois par jour. Si vous n’avez pas de douche à proximité, pas de panique, mouillez-vous au moins le visage et les avant bras.

Il est fortement déconseillé de sortir aux heures les plus chaudes et de boire de l’alcool : à retenir pour la Fête de la Musique.