VIDEO. Le « manspreading », c'est quoi ?

SAVOIR VIVRE Beaucoup de femmes ont déjà subi le « manspreading » dans les transports en commun. Et vous ? 

Aurélie Bazzara

— 

Le "manspreading" désigne la manière de s'asseoir les jambes très écartées dans les transports publics.
Le "manspreading" désigne la manière de s'asseoir les jambes très écartées dans les transports publics. — Oxford English dictionary via Twitter
  1. Connaissez vous le « manspreading » ?
  2.   Il s’agit d’une « habitude»  masculine, consistant à s'asseoirs jambes écartées dans les transports en commun, sans égard pour les autres. Explications en vidéo

Dans les transports en commun, combien sont-ils à se laisser aller au « manspreading ». Il s’agit d’une « habitude » masculine, consistant à s’asseoir toutes jambes écartées sur son siège dans les transports en commun, se souciant peu du bien-être de son voisin ou sa voisine. Une attitude considérée comme machiste.

Après New York, Tokyo et Séoul, les Espagnol(e) s ont dit : ça suffit ! À Madrid, la ville va mettre en place des vignettes d’interdiction. Une initiative lancée par le collectif féministes Mujeres en Lucha (les femmes en lutte), et reprise par la mairie comme campagne de sensibilisation.

>> A lire aussi : Le «manspreading», tendance masculine à s'asseoir les jambes écartées, entre dans le dico

Contactés par 20 Minutes, la région Ile-de-France et le Stif (syndicat régional des transports), indiquent qu’il n’y a actuellement « ni réflexion, ni prise de position sur le sujet ». « Nous n’avons pas eu de remontées de terrain de la part d’opérateurs, RATP et SNCF, ni de la part d’associations d’usagers », indique-t-on dans l’entourage de Valérie Pécresse, présidente de la région et du Stif.

>> A lire aussi : Paris: Vers l’interdiction du «manspreading» dans les transports franciliens?