VIDEO. Intempéries: Le corps du jeune agriculteur disparu retrouvé en Haute-Loire après de violents orages

METEO Deux kayakistes, qui étaient également portés disparus, ont été retrouvés ce mercredi matin…

H. B.
— 
Un orage en France.
Un orage en France. — Panicci/pixabay

Le corps retrouvé mercredi midi au Brignon (Haute-Loire), est bien celui d'un jeune agriculteur, disparu depuis mardi soir, a confirmé le ministère de l'Interieur.

«Des volontaires, partis à la recherche de cet homme, ont signalé un corps sur la berge du ruisseau la Bette, à un kilomètre du lieu où le jeune agriculteur a été emporté par les eaux», a déclaré à l'AFP le colonel Bertrand Barayre du Codis 43, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès.

Il s'appêtait à secourir une personne âgée

Âgé de 27 ans, le jeune homme allait porter secours avec les sapeurs- pompiers, à une personne âgée dont la maison était inondée. Il a été emporté par les flots sous les yeux des sauveteurs.

«Les sapeurs-pompiers étaient engagés pour aller faire une reconnaissance sur une ferme proche d'un petit cours d'eau. L'agriculteur qui était sur le secteur les accompagnait. L'eau a raviné et la route s'est affaissée au moment du passage» du tracteur du disparu et du véhicule des pompiers, a relaté à l'AFP le colonel Barayre. «Les pompiers ont fait une marche arrière d'urgence et demandé des renforts pour essayer de retrouver cette personne».

Les recherches qui ont duré une bonne partie de la nuit avaient repris tôt, ce mercredi matin.

Deux kayakistes retrouvés

Deux kayakistes, qui étaient également portés disparus, ont été retrouvés ce mercredi matin.

Cent cinquante personnes ont été mises en sécurité dans deux communes du sud du département, a également indiqué le préfet. Au total, les pompiers ont réalisé plus d’une centaine d’interventions.

Des torrents d’eau

La Haute-Loire avait été placée ce mardi en vigilance orange en raison de violents orages. Les pluies, qui ont débuté dans l’après-midi, se sont poursuivies toute la nuit.

« On a enregistré 170 millimètres en une heure. C’est un phénomène soudain, violent, extrêmement important qui a entraîné des inondations, puisque des véhicules ont même été emportés. On a coupé la circulation sur la N88 et la Loire est en crue », a expliqué sur RTL le préfet de Haute-Loire.