Les infos immanquables du jour: Les JO à Paris en 2024?, la morale et Ferrand et la puberté précoce des enfants

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce mercredi 31 mai…

Armelle Le Goff

— 

Des affiches pour la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, le 23 juin 2015 à Paris
Des affiches pour la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, le 23 juin 2015 à Paris — Miguel Medina AFP

L’article le plus lu du jour : Attribution des JO : Le CIO aurait choisi Paris pour 2024 et Los Angeles pour 2028

Arrêtez tout, c’est fait. Paris aura les Jeux olympiques 2024 et Los Angeles devra se contenter de 2028. C’est en tout cas ce qu’assure le Wall Street Journal, s’appuyant sur des sources « proches du dossier ». Pour en savoir encore plus, c’est par ici.

L’article à lire du jour : Affaire Ferrand : « On se rend compte que rien n’a changé… C’est devenu intolérable »

Le parquet de Brest a déclaré ne pas ouvrir d’enquête, mais les révélations concernant des transactions immobilières douteuses des Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur et impliquant sa compagne, choquent. Eric Alt, vice-président d’Anticor, revient pour 20 Minutes sur l’exigence de transparence et de probité des citoyens vis-à-vis des politiques. C’est à lire là.

L’article à lire du jour : Plus d’enfants touchés par une puberté précoce à Toulouse et à Lyon

Habituellement, les premiers signes de la puberté apparaissent chez les filles en moyenne à l’âge de 11 ans et à 13 ans chez les garçons. Mais parfois, le développement de la poitrine ou l’apparition de poils pubiens interviennent bien plus tôt dans l’enfance, avec le risque de voir la croissance stoppée.

Selon une étude dévoilée lors des Rencontres Santé Publique, qui ont lieu jusqu’à jeudi à Paris, il existe de grandes variations de la fréquence de cette puberté précoce d’une région à une autre. Le détail par là.