Roissy: Les douaniers saisissent 137 kilos de captagon, la drogue des djihadistes

DOUANE C’est la première fois que cette drogue est saisie en France…

T.C.

— 

Plus de 130 kilos de captagon ont été découvert par les douaniers de Roissy
Plus de 130 kilos de captagon ont été découvert par les douaniers de Roissy — Douane française

Certains l’appellent la drogue des djihadistes. Les douaniers de Roissy ont réalisé deux importantes saisies de captagon lors du contrôle de plusieurs chargements en provenance du Liban, en janvier et février 2017. « C’est la première fois que cette drogue est saisie en France », précisent les douanes. La valeur de la marchandise « est estimée à près de 1,5 million d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants ».

>> A lire aussi : Attentats de novembre: Les terroristes n'étaient pas drogués

La première saisie a été réalisée le 4 janvier dernier. Environ 350.000 comprimés de captagon étaient dissimulés dans les parois de deux moules industriels en provenance du Liban et à destination de la République Tchèque. L’enquête a permis de déterminer que la drogue « est en réalité destinée à l’Arabie Saoudite, en passant par la Turquie ».

137 kilos 

Le 22 février, les agents de Roissy se penchent une nouvelle fois sur des moules industriels en provenance du Liban et à destination d’Afrique. Les douaniers réalisent une nouvelle saisie de 67 kg de comprimés de captagon dissimulés là aussi dans les parois des moules en acier. En tout, ils ont la main sur 137 kg de drogue lors de ces deux opérations.

La drogue était dissimulées dans les parois de moules industriels
La drogue était dissimulées dans les parois de moules industriels - Douane française

Le captagon, précisent les douanes, « est un psychostimulant créé à la fin des années 50 et désormais principalement consommé au Moyen-Orient ». Les comprimés saisis à Roissy contiennent de l’amphétamine et de la théophyline.