Mise en examen du tireur présumé des Yvelines, soupçonné d'avoir fait un mort et deux blessés

JUSTICE Il était connu des services de police pour violences contre des proches ou des forces de l’ordre…

20 Minutes avec AFP

— 

La police est chargée d'enquêter sur cette homme qui aurait tiré à la kalachnikov, faisant un mort et deux blessés (Illustration).
La police est chargée d'enquêter sur cette homme qui aurait tiré à la kalachnikov, faisant un mort et deux blessés (Illustration). — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Un homme de 33 ans, soupçonné d’avoir fait un mort et deux blessés à la Kalachnikov début mai dans les Yvelines, a été mis en examen ce vendredi pour assassinat et complicité, puis placé en détention provisoire, a-t-on appris auprès du parquet de Versailles.

Quatorze condamnations à son actif 

Sa compagne, qui l’hébergeait, a également été incarcérée, après sa mise en examen pour recel de malfaiteurs, a indiqué cette source. Le tireur des Yvelines, soupçonné d’avoir fait un mort et deux blessés, avait été interpellé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) le 24 mai après presque trois semaines de recherches.

La police judiciaire de Versailles était depuis le 6 mai sur la piste de cet habitant de Trappes, cogérant de sociétés de transport, âgé de 33 ans, bien connu des services de police et de la justice, avec quatorze condamnations à son actif, notamment pour violences contre des proches ou des forces de l’ordre.