VIDEO. Des personnes trans qui lèvent les tabous aux États-Unis

COMBAT Les personnes trans s’affichent publiquement pour faire avancer leurs droits…

A.B.

— 

Photo de Bradley Manning, devenu depuis Chelsea Manning, le 20 août 2013 à Fort Meade
Photo de Bradley Manning, devenu depuis Chelsea Manning, le 20 août 2013 à Fort Meade — Saul Loeb AFP

Chelsea Manning est entrée en prison en tant qu’homme, alors prénommée Bradley, et vient de ressortir ce mercredi en tant que femme, sept ans après avoir révélé, par WikiLeaks, les bavures militaires américaines. L’ancienne taupe de WikiLeaks, qui avait fait fuiter plus de 700.000 documents confidentiels, vient de quitter le pénitencier militaire de Fort Leavenworth, aux confins du Kansas et du Missouri (centre des Etats-Unis).

Désormais, « elle veut se battre pour les nombreux détenus transgenres, en particulier les femmes noires, communiquer avec les jeunes transgenres, partager les victoires de nos combats », confie Chase Strangio, un avocat lui-même transgenre devenu son ami intime. Comme elle, de nombreuses personnalités américaines lèvent les tabous sur les personnes trans aux États-Unis. De l’actrice de Orange is The New Black Laverne Cox à Jamie Clayton qui paraît dans la série Sense 8, en passant par la pornstar Buck Angel… Tous s’affichent publiquement avec un objectif : défendre les droits trans.