Plusieurs allocations revalorisées de 0,3% depuis le 1er avril

ECONOMIE Selon un décret paru au Journal officiel, plusieurs allocations, bénéficiant notamment aux demandeurs d’emploi seniors et chômeurs en fin de droits, ont été revalorisées de 0,3 % depuis du 1er avril…

M.F avec AFP

— 

Illustration : Pôle emploi et allocations-chômage.
Illustration : Pôle emploi et allocations-chômage. — ALLILI MOURAD/SIPA

Depuis le 1er avril, trois allocations ont été revalorisées à hauteur de 0,3 %, selon un décret paru jeudi 11 mai au Journal officiel. Ces revalorisations correspondent à l’évolution moyenne annuelle des prix à la consommation, hors tabac.

L’allocation de solidarité spécifique (ASS), destinée aux chômeurs en fin de droits, passe de 16,27 à 16,32 euros journaliers.

>>À lire aussi: Allocations familiales: 275 millions d'euros de fraude en 2016

Quant à l’allocation équivalent retraite (AER), elle passe de 35,13 à 35,24 euros par jour. Celle-ci est destinée aux demandeurs d’emploi ayant validé suffisamment de trimestres pour prétendre à une retraite à taux plein, mais qui ne peuvent la liquider faute d’avoir atteint l’âge légal. Si l’AER est supprimée depuis le 1er janvier 2011, les personnes ayant ouvert des droits pour en bénéficier avant cette date continuent à la percevoir jusqu’à expiration de leurs droits.

Enfin, l’allocation temporaire d’attente (ATA), versée aux expatriés de retour de France et aux personnes en attente de réinsertion dont les demandeurs d’asile, augmente de 3 centimes et passe à 11,49 euros par jour. L’ATA sera supprimée au 1er septembre 2017 et seules les personnes la percevant à cette date pourront continuer à en bénéficier jusqu’à l’achèvement de leurs droits.