Règlement de compte dans les Yvelines: La PJ à la recherche d'un suspect

FAITS DIVERS Un homme a été blessé par balle, dimanche, à Trappes (Yvelines). Les enquêteurs suspectent le tireur d’avoir également tué un homme, samedi, à Plaisir…

Thibaut Chevillard

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes
  • Un homme a été blessé par balle dimanche soir à Trappes.
  • Le tireur est toujours en fuite.
  • La police le suspecte d’avoir tué un autre individu, samedi, à Plaisir.

Week-end sanglant dans les Yvelines. Après le meurtre d’un homme, samedi, à Plaisir, un homme de 31 ans a été blessé par balle, dimanche soir, à Trappes, apprend 20 Minutes de source policière. La victime a été prise pour cible un peu après minuit, square Paul-Gauguin. Blessée grièvement à la jambe, elle a été transportée à l’hôpital de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), selon Le Parisien.

Un suspect « très connu » de la police

Le tireur, en fuite, a été identifié par la victime. « Il s’agit du même individu qui a tué un homme samedi soir à Plaisir. Il a tiré avec le même type d’arme sur un autre homme », assure à l’AFP une source policière. Il s’agit d’un trentenaire, « très connu » des services de police pour des affaires de stupéfiants. Il est activement recherché par la police judiciaire de Versailles, chargée de l’enquête du meurtre de Plaisir.

A lire aussi : Essonne: Le corps d’un homme abattu d'une balle dans la tête retrouvé sur la Coulée Verte

L’homme de 37 ans, habitant à Trappes, a été abattu samedi, aux alentours de 21h30, sur le parking d’un Burger King situé dans la zone industrielle de Plaisir. La victime était dans son véhicule lorsque le tireur a ouvert le feu sur lui à plusieurs reprises avant de prendre la fuite. Selon nos informations, onze impacts de balle ont été relevés sur le pare-brise. Une source confie à l’AFP que le calibre utilisé est « du 5,56 », une munition de fusil d’assaut « souvent utilisée par les voyous ».

La piste d’un règlement de compte 

Selon les premiers éléments de l’enquête, il pourrait s’agir d’un règlement de compte sur fond de trafic de drogue. La victime était connue des services de police pour des affaires de stupéfiants. « Mais les derniers faits qu’on lui reproche, remontent à 2010 », nous explique une source policière. Contacté ce lundi, le parquet de Versailles n’a pas encore répondu à 20 Minutes.