VIDEO. Les images de l'astéroïde qui a «frôlé» la terre cette nuit

ESPACE Regardez les premières images du passage de 2014-JO25 fournies par la Nasa...

20 Minutes avec AFP

— 

L'astéroïde 2014 JO25 lors de son passage à proximité de la Terre.
L'astéroïde 2014 JO25 lors de son passage à proximité de la Terre. — Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les astronomes amateurs ont pu admirer le phénomène mercredi soir. L’astéroïde 2014-JO25, d’environ 1 kilomètre de long a « frôlé » la Terre. Si ce phénomène ne présente aucun danger, il soulève des questions : est-il fréquent ? Existe-t-il des moyens de se protéger ?

L’astéroïde 2014-JO25 passait ce mercredi à « proximité » de la Terre, à moins de 1,8 million de kilomètres (un peu moins de cinq fois la distance Terre/Lune). Initialement estimé à 650 mètres de diamètre, l’objet « en forme d’haltère » mesurerait en réalité plus de 1,3 kilomètre de long, selon les premières images récupérées, explique l’astronome Pascal Descamps, de l’Observatoire de Paris.

>> A lire aussi : Un astéroïde d'un kilomètre de diamètre devrait «frôler» la Terre le 19 avril

Ce phénomène n’est pas rare. Il y a plein d'« objets » qui passent près de notre planète : « 10.000 à 100.000 tonnes de matériau par an », indique Ian Carnelli, chercheur à l’Agence spatiale européenne (ESA). « Par contre, des objets de cette taille-là, ce n’est pas si courant. Le prochain n’est prévu qu’en 2027 », précise l’astronome.

Test de déviation

Si la trajectoire d’un astéroïde croise un jour celle de la Terre, « plusieurs méthodes sont envisagées pour le dévier, toutes très élégantes sur le papier, mais aucune n’a encore été testée à ce jour », regrette Ian Carnelli. L’idée serait notamment d’envoyer à grande vitesse un projectile de type satellite pour dévier l’astéroïde de sa trajectoire initiale, et non de le détruire, ce qui demanderait une énergie énorme.

« On est vraiment à un moment crucial, puisqu’il est en train de se décider le financement d’une mission en partenariat entre l’ESA et la Nasa qui permettrait d’effectuer ce test de déviation d’astéroïde. »