Légion d'honneur: François Pinault, Laurent Fabius et Agnès Varda distingués

DECORATIONS Claude Chirac ou les navigateurs Armel Le Cléac'h et Thomas Coville ont aussi été décorés...

M.C. avec AFP

— 

Légion d'honneur, illustration
Légion d'honneur, illustration — ADALBERTO ROQUE / AFP

C’était la dernière promotion civile de la Légion d’honneur du quinquennat de François Hollande. L’industriel François Pinault, Laurent Fabius ou encore la cinéaste Agnès Varda font partie des promus de Pâques de la prestigieuse distinction.

Au total 562 personnes ont été distinguées : 453 chevaliers, 83 officiers, 18 commandeurs, six grands officiers et deux grand’croix (François Pinault, 80 ans, et le conseiller d’Etat François Bernard).

>> A lire aussi : «Des élèves auraient aussi mérité la légion d'honneur» après la fusillade à Grasse

La promotion compte aussi le chef cuisinier Yves Camdeborde (chevalier), l’actrice Audrey Tautou (chevalier), les navigateurs Armel Le Cléac’h, vainqueur du Vendée Globe, et Thomas Coville, recordman du tour du monde en solitaire (tous deux chevaliers) ou encore la fille de l’ancien président Jacques Chirac, Claude Chirac, vice-présidente de la Fondation Chirac, qui a été nommée chevalier.

Le patron du contre-espionnage français élevé au grade de grand officier

Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, qui a ouvert jeudi le procès en béatification du père Jacques Hamel, prêtre égorgé en juillet 2016 par deux djihadistes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, a été nommé chevalier.

Proche de François Hollande, le patron du contre-espionnage français (DGSE), Bernard Bajolet, a été élevé au grade de grand officier. Deux autres proches du président, Serge Lasvignes, ancien secrétaire général du gouvernement et président du Centre Pompidou depuis 2015, ainsi que Sylvie Hubac, ex-directrice de cabinet du président et actuelle présidente de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais ont été élevés au grade de commandeur.

>> A lire aussi : Une promotion spéciale pour les héros de l’attentat de Nice

Le scénariste-écrivain Jean-Claude Carrière a été élevé au grade de commandeur. Les réalisateurs Arnaud Desplechin, dont le dernier film fera l’ouverture du Festival de Cannes, et israélien Amos Gitaï tout comme l’actrice Anna Karina ont été nommés chevaliers. L’agent des stars, Dominique Besnehard a été nommé officier.

3.000 personnes sont distinguées chaque année

La chanteuse Brigitte Fontaine (chevalier) et le metteur en scène Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point à Paris (officier) figurent également dans la promotion. Ancien vainqueur du Vendée Globe, devenu peintre et écrivain, le skipper Titouan Lamazou a reçu le grade de chevalier. On distingue également parmi cette promotion Michelle Perrot, historienne et féministe, élevée au grade de commandeur.

Parmi les personnalités du monde économique et social, la secrétaire confédérale de la CFDT, Patricia Ferrand, vice-présidente de l’Unedic, a été nommée chevalier. Le PDG de Thales, Patrice Caine a également été promu chevalier tandis que le PDG du groupe naval DCNS, Hervé Guillou, a été élevé au rang d’officier.

Chaque année, environ 3.000 personnes sont distinguées dans la Légion d’honneur, deux tiers à titre civil (à parité hommes-femmes) et un tiers à titre militaire. Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales françaises. Elle compte aujourd’hui environ 93.000 membres, un chiffre stable depuis dix ans. Le code prévoit un maximum de 125.000 décorés vivants.