Comme François Fillon, que risque-t-on si l'on est mal inscrit sur les listes électorales?

ELECTIONS Si vous avez déménagé sans déclarer votre nouvelle adresse, vous êtes concerné...

Lucie Bras

— 

La carte électorale ne va pas suffire pour voter si vous êtes radiés des listes électorales.
La carte électorale ne va pas suffire pour voter si vous êtes radiés des listes électorales. — ALAIN JOCARD / AFP

François Fillon risque-t-il la radiation des listes électorales ? Le Canard enchaîné a remarqué que l’ancien ministre est toujours domicilié à l’adresse de l’hôtel de Matignon, alors qu’il n’y vit plus. Ce défaut d’actualisation d’adresse peut être une cause du retrait d’un votant des listes électorales.

Le candidat Les Républicains va-t-il se retrouver démuni le jour du premier tour, radié des listes électorales parisiennes ? Que François Fillon se rassure, c’est impossible. On vous explique.

>> A lire aussi : Présidentielle. Comment les candidats mettent leur conjoint(e) en scène

La radiation est prévue par le Code électoral. Elle intervient en cas de changement de domicile non déclaré. C’est pourtant la situation dans laquelle François Fillon se trouve. Le candidat n’a pas déclaré son changement d’adresse : pour la Mairie de Paris, il habite toujours dans la résidence du Premier ministre, 47 rue de Varenne. Et vote donc dans le bureau le plus proche, celui de la mairie du 7e.

François Fillon reste fidèle à son ancien bureau de vote.
François Fillon reste fidèle à son ancien bureau de vote. - Capture d'écran - site de la Ville de Paris

Les mairies travaillent avec l’Insee

Sauf que François Fillon n’est plus Premier ministre (si !). Il a depuis déménagé, toujours dans le 7e arrondissement mais ne dépend plus du même bureau de vote. Cet oubli est fréquent partout en France. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il est l’une des causes de la radiation des listes électorales.

Mais comment la mairie sait-elle que vous déménagez si vous ne le déclarez pas ?

Premier indice de déménagement pour les communes : l’envoi de la carte électorale. Si le facteur ne trouve pas votre boîte aux lettres à l’adresse indiquée, la lettre leur revient automatiquement. Après un deuxième courrier de sommation, la mairie vous signale à l’Insee, qui s’occupe de vous radier.

Pas de panique : la procédure est longue, elle court sur plusieurs années. Et la prochaine session ne commencera qu’une fois toutes les élections de 2017 passées. En France, la dernière révision des listes a permis de radier 254.000 personnes, d’après l’Insee (2016). A Paris, 10 % des électeurs sont radiés tous les 5 ans, soit 13.500 personnes environ.

La radiation permet notamment d’éviter les doubles inscriptions. Ainsi que des incohérences dans le vote, explique la Ville de Paris : pour des élections locales, il est difficile de voter à Paris quand on habite Nantes. Et il existe aussi des différences entre deux arrondissements à Lyon, Paris ou Marseille.

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, si vous habitez Paris, la Ville a mis en place un site qui vous permet de vérifier votre inscription. Pour les autres communes, il faudra entrer en contact directement avec la mairie, pour être sûr de glisser votre bulletin le jour J.