Les infos immanquables du jour: Colis suspects, Trump menacé et bébés à tête plate

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater ce mercredi 5 avril 2017…

M.B.
— 
Depuis décembre 2016, la Ratp fait appel à des chiens renifleurs pour les colis suspects.
Depuis décembre 2016, la Ratp fait appel à des chiens renifleurs pour les colis suspects. — C. Politi

L’actualité a encore été bien chargée aujourd’hui. Voici votre sélection des infos traitées par la rédaction de 20 Minutes.

L’article le plus lu du jour : Disparu il y a 11 ans dans le Nord, le chien vient d’être retrouvé en Lorraine

Depuis le temps, ses propriétaires avaient sûrement abandonné l’idée de retrouver le chien. Preuve, qu’il ne faut jamais baisser les bras : onze ans après sa disparition dans le Nord, à Gravelines, leur bichon a été retrouvé – vivant mais un peu mal au point — à près de 500 kilomètres de là. La suite de l’histoire, c’est par ici.

L’article le plus partagé du jour : Prévention, causes, traitement… Ce qu’il faut savoir sur le syndrome des bébés à tête plate

Elle tire la sonnette d’alarme. L’association de défense des patients le Lien saisit la Haute autorité de santé (HAS) pour alerter sur les dangers de la recrudescence des plagiocéphalies, autrement dit des cas bébés à tête plate. Et appelle à une meilleure information des parents dès la maternité. Quelle est la cause de la plagiocéphalie ? Comment prévenir et traiter cette déformation ? 20 Minutes vous explique tout.

L’article de la rédaction du jour : Le guide pour comprendre le « Russiagate » qui menace Donald Trump

Des rencontres secrètes, un mort, un dossier explosif non vérifié et beaucoup de questions. La plus brûlante : y a-t-il eu collusion entre la campagne de Donald Trump et la Russie pour torpiller Hillary Clinton et faire pencher l’élection présidentielle américaine ? Si le président américain dénonce une chasse aux sorcières, les démocrates estiment qu’il y a « trop de coïncidences et de fumée ». L’incendie va-t-il s’étouffer ou s’embraser jusqu’à une possible destitution ? A l’heure actuelle, impossible de se prononcer – tout dépendra des conclusions de l’enquête du FBI. En attendant, voici un guide des personnages principaux d’un thriller d’espionnage qui n’a rien à envier à ceux de John Le Carré.

L’article présidentielle du jour : Les meilleurs moments hors micro des candidats et du public lors du débat

Il s’est passé beaucoup de choses mardi sur le plateau du studio de La Plaine Saint-Denis qui accueillait un débat entre les onze candidats à l’élection présidentielle. Un Philippe Poutou intenable à chaque prise de parole, des « petits » candidats très remuants, quelques prises de tête sur des questions politiques précises… mais aussi d’autres moments, hors champ ou hors micro, symboliques de cette drôle de soirée au format inédit dans une campagne présidentielle. 20 Minutes a compilé les moments les plus baroques.

 

>> A lire aussi: Pourquoi le débat du 20 avril sur France 2 a été annulé

 

Le live du jour : Après l’attaque chimique en Syrie : Trump dénonce une attaque horrible 

L’attaque chimique présumée en Syrie continuait de susciter l’indignation mercredi. Le Conseil de sécurité de l’ONU était réuni en urgence pour débattre de l’attaque chimique présumée de mardi à Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie, et qui a fait 72 morts, dont 20 enfants, et 160 blessés. Il devait y étudier un projet de résolution présenté par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni condamnant l’attaque et appelant à une enquête complète et rapide. Mais la Russie, allié de Damas, s’est opposée à ce texte qu’elle juge « inacceptable » en l’état. Suivez en direct l’évolution de la situation dans notre live.

L’article télé du jour : Pourquoi France 2 a enregistré la pire audience mensuelle de son histoire

l faut sauver le soldat France 2. Les audiences enregistrées au mois de mars, durant lequel la chaîne a réalisé la pire performance mensuelle de son histoire avec 12,1 % de part de marché, sont alarmantes. France 2 a perdu 1,4 % d’audience sur un an et fait presque moitié moins que TF1. On vous explique pourquoi.

Le reportage du jour : Comment la RATP gère les colis suspects

Ce sont trois petites notes que les utilisateurs parisiens des transports en commun connaissent bien. Trois petites notes pour annoncer que vous aurez encore pendant de longues, très longues minutes, la tête coincée sous l’aisselle de votre voisin, qui lui-même est en équilibre sur la pointe des pieds entre une valise et une poussette. Puis la sentence tombe, d’une voix douce, presque chantante. « En raison d’un colis suspect, le trafic est interrompu. Veuillez-nous excuser pour la gêne occasionnée. » Depuis les attentats de Charlie Hebdo, les signalements sont passés de un tous les trois jours à sept par jour en moyenne sur le réseau RATP. Pour limiter le temps d’intervention, et donc les perturbations, des équipes cynophiles sont testées depuis décembre. La suite du reportage est à lire par ici.