VIDEO. Braquage d'une bijouterie à Monaco: Trois nouvelles interpellations

FAITS DIVERS Une grande partie du butin, dont l'estimation est en cours, a été retrouvée...

20 Minutes avec AFP

— 

Boutique Cartier à Monaco.
Boutique Cartier à Monaco. — @supercarpups/REX/REX/SIPA

L’enquête surle spectaculaire braquage d’une bijouterie Cartier à Monaco avance à grands pas. Quelques heures à peine après le braquage, quatre hommes soupçonnés d'y avoir pris part étaient déjà interrogés par les enquêteurs. Un premier a été arrêté samedi «sans effusion» de sang, selon le parquet général de Monaco, dans la principauté, aussitôt après les faits. Deux autres ont été interpellés dans la nuit, toujours à Monaco, grâce au maintien du dispositif policier prolongé. Enfin, une quatrième personne a été arrêtée en France, à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), une commune limitrophe de Monaco, et placée en garde à vue à Nice.

«On ne sait pas si c'est un membre du commando ou pas mais il présente des similitudes, on va essayer de déterminer son rôle exact», a indiqué une source proche de l'enquête à propos de cet homme interpellé en France.

Le butin retrouvé

Grâce à ces arrestations, les policiers ont retrouvé «une grande partie» du butin, selon une autre source proche de l'enquête. Le montant total de ce butin n'a pas été communiqué et était toujours en cours d'estimation dimanche. L'opération devrait prendre du temps, en raison du grand nombre de pièces de joaillerie retrouvées par les enquêteurs.

Samedi, en plein après-midi, trois hommes, attendus par un complice dans une voiture, avaient braqué la bijouterie de luxe située au coeur de la principauté de Monaco. L'attaque s'était déroulée vers 15H40, place du Casino, dans le luxueux centre du quartier de Monte-Carlo qui abrite le célèbre établissement de jeux de la Principauté. 

La zone bouclée

La zone avait immédiatement été bouclée par les forces de l'ordre monégasques pour tenter de retrouver les quatre hommes. L'un d'eux était aussitôt arrêté et une arme récupérée. Selon la direction de la communication du gouvernement princier, celui-ci avait également avec lui une partie du butin. «Le bouclage de la Principauté a également empêché toute fuite en voiture des deux autres individus et de leur complice qui les attendait avec un véhicule», s'était félicité samedi le parquet général qui devrait tenir une conférence de presse sur cette affaire lundi. Les touristes et clients avaient été confinés pendant une partie de l'après-midi dans le casino et les boutiques alentours, l'activité reprenant son cours normal vers 19H00.

Il y a un peu moins de deux ans, en mai 2015, quelques jours avant l’ouverture du festival de Cannes, la boutique Cartier de la Croisette avait déjà étévictime d’un braquage, dont le butin avait été estimé à 17,5 millions d’euros.