VIDEO. Attaque à Orly: Deux hommes en garde à vue, soupçonnés d’avoir fourni l’arme à l’assaillant

ENQUETE Ziyed Ben Belgacem a attaqué samedi une militaire de l'opération Sentinelle à l'aéroport d'Orly-Sud...

C.P. avec AFP

— 

Un policier du RAID sécurise l'aéroport d'Orly, samedi 18 mars, après que des militaires de l'opération Sentinelle ont abattu un homme qui avait volé l'arme de l'un d'eux.
Un policier du RAID sécurise l'aéroport d'Orly, samedi 18 mars, après que des militaires de l'opération Sentinelle ont abattu un homme qui avait volé l'arme de l'un d'eux. — BENJAMIN CREMEL / AFP

L'enquête sur l'attaque dans l'aéroport d'Orly  avance à grands pas. Deux hommes ont été placés en garde à vue lundi, l'un dans l'après-midi et l'autre dans la soirée. Ils sont soupçonnés d'avoir fourni à Ziyed Ben Belgacem le pistolet à grenaille dont il s'est servi pour tiré sur un policier pendant un contrôle d'identité à Garges-lés-Gonesse, a-t-on appris de source judiciaire. 

Les deux hommes, âgés de 30 et 43 ans, faisaient l'objet de mandats de recherche depuis dimanche, lorsqu'ils ont été identifiés grâce à des renseignements fournis aux enquêteurs et aux investigations téléphoniques.

>> A lire aussi : Attaque à l'aéroport d'Orly: Ziyed Ben Belgacem «avait plus le profil d’un suiveur»

Ziyed Ben Belgacem, un Français d’origine tunisienne de 39 ans, condamné à neuf reprises pour des vols et trafic de stupéfiants, signalé comme radicalisé en prison, s’est attaqué samedi à une militaire de l’opération Sentinelle à l’aéroport d’Orly-Sud (Val-de-Marne), se disant prêt à « mourir » au nom d’Allah, au terme d’une équipée violente et solitaire à travers la banlieue parisienne.

 

…//… Plus d’informations à suivre sur « 20 Minutes »