Tweets antisémites: Olivier Sauton demande « pardon pour tout ce mal » dans une lettre

MEA CULPA Le comédien Olivier Sauton, auteur de tweets antisémites publiés en 2012 et 2013, demande «pardon pour tout ce mal» dans une lettre ouverte transmise à l'AFP ce jeudi...

20 Minutes avec AFP
— 
Le comédien Olivier Sauton, auteur et interprète.
Le comédien Olivier Sauton, auteur et interprète. — BALTEL

« J’ai semé du mauvais blé, il est logique que je mange mon pain noir », explique Olivier Sauton. « Je présente encore une fois toutes mes excuses d’avoir été ce que je ne suis plus », ajoute le comédien dont le spectacle Fabrice Luchini et moi a été retiré de l’affiche mercredi par le Théâtre La Bruyère de Saint-Maur (Val-de-Marne).

>> A lire aussi : Tweets antisémites: Le comédien Olivier Sauton rattrapé par d'anciennes publications

« Auprès de la communauté juive, qui s’est sentie légitimement meurtrie, et à qui j’aimerais pouvoir parler. Auprès des gens de la profession, journalistes, directeurs de théâtre, comédiens, qui savent que la fonction de l’artiste est de diffuser du beau et du bon, et non du laid et du mal », écrit-il.

Sauton était ami avec Dieudonné

« Je n’ai jamais eu de pensée antisémite, ni raciste envers quelque communauté que ce soit, même si les apparences sont contre moi », assure Olivier Sauton. Le comédien présente aussi ses excuses à Fabrice Luchini pour avoir « mêlé son nom à cette sordide affaire ». Des internautes ont révélé d’anciens tweets antisémites publiés par le comédien alors qu’il était l’ami de l’humoriste controversé Dieudonné, avec qui il a fait deux films dont L’Antisémite, non distribué en salle.

« Beaucoup d’adjectifs ont été accolés aux dits tweets : odieux, nauséabonds, abjects, écoeurants etc... Je les approuve tous. Sans réserve », confesse le comédien. « Je suis aujourd’hui privé de mon honneur, de mon travail, de ma raison de vivre, ajoute Olivier Sauton. Je ne me plains pas ».