Les infos immanquables du jour: L'affaire Troadec, Trump et les armes, Fillon lâché

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 2 mars... 

Armelle Le Goff

— 

Le domicile de la famille Troadec, à Orvault, près de Nantes.
Le domicile de la famille Troadec, à Orvault, près de Nantes. — F.Brenon/20Minutes

La journée n’a pas été très bonne pour François Fillon. Espérons que la vôtre a été meilleure. Sinon, il y a les immanquables.

L’article le plus partagé du jour : VIDEO. Famille disparue à Orvault : La voiture du fils aîné retrouvée à Saint-Nazaire

Elle était recherchée depuis le signalement de la disparition de la famille Troadec à Orvault près de Nantes. La voiture du fils aîné, Sébastien Troadec, a été découverte ce jeudi matin, vers 10h, à Saint-Nazaire. Le véhicule, une Peugeot 308 gris clair, était stationné à proximité de l’église du quartier Méan, près du port nazairien, non loin des chantiers navals STX, ont révélé Ouest-France et Presse Océan. Pour mieux comprendre cette affaire mystérieuse c’est par là mais aussi par ici.

L’article à lire du jour : Trump signe la loi réautorisant certains malades mentaux à acheter des armes

L’opération de détricotage du bilan de Barack Obama se poursuit. Mardi, juste avant son discours devant le Congrès, Donald Trump a signé en toute discrétion la loi qui annule les restrictions imposées par son prédécesseur sur les ventes d’armes à certaines personnes souffrant de maladies mentales. La mesure, mise en place par Obama en décembre dernier sans passer par le Congrès, contraignait la sécurité sociale à transmettre les noms de toutes les personnes recevant des indemnités d’invalidité pour maladie mentale à l’organisme fédéral qui vérifie les antécédents des potentiels acheteurs. C’est à lire ici.

L’article le plus lu du jour : Affaire Fillon : Les juppéistes Apparu, Philippe et Béchu se retirent de la campagne

Et trois de plus. Les juppéistes Benoist Apparu, Edouard Philippe et Christophe Béchu se retirent de la campagne de François Fillon. « Ne pouvant plus soutenir le candidat, nous nous retirons de sa campagne. Nous continuerons à nous battre pour nos idées en appelant chacun à ses responsabilités », ont-ils écrit, alors que les spéculations sur une alternative à la candidature de Fançois Fillon ressurgissent. Benoît Apparu, porte-parole de d’Alain Juppé pendant la campagne de la primaire de la droite et du centre, était ensuite devenu porte-parole du candidat LR. La suite c’est par ici.