Hyper Cacher: Un avocat porte plainte contre plusieurs ministres dont Manuel Valls

JUSTICE Il leur reproche d’avoir trop tardé à diffuser la photo d’Amédy Coulibaly…

C. Ape.

— 

Le supermarché Hyper Cacher porte de Vincennes à l'est de Paris
Le supermarché Hyper Cacher porte de Vincennes à l'est de Paris — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Plusieurs ministres sont l’objet d’une plainte, accusés par un avocat d’avoir trop tardé à diffuser la photo d’Amédy Coulibaly, auteur de la prise d’otage de l’Hyper Cacher le 9 janvier 2015, indique RMC.

Au total, six ministres sont mis en cause : Manuel Valls (Premier ministre), Bernard Cazeneuve (Intérieur), Christiane Taubira (Garde des Sceaux), Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense) et Axelle Lemaire (secrétaire d’Etat chargée Numérique). Me Axel Metzker, avocat de plusieurs victimes de cette prise d’otages, qui a fait quatre morts, les accuse de « mise en danger », « non-assistance » et « non dénonciation de crime ».

>> A lire aussi : Deux ans après «Charlie Hebdo» et l'Hyper Cacher, les victimes de janvier 2015 honorées à Paris

« Des comptes à rendre »

Il estime que dès le 8 janvier, date à laquelle la policière Clarissa Jean-Philippe est tuée au cours d’une attaque à Montrouge, Amédy Coulibaly est identifié comme le principal suspect. Pourtant, l’ordre de diffuser sa photo n’est donné par le parquet antiterroriste que le lendemain. Sa photo et un appel à témoin seront finalement émis à 15 h 17, alors que la prise d’otage a déjà commencé.

>> A lire aussi : Et si la police avait diffusé la photo de Coulibaly plus tôt?

« Les ministres ont les informations, ils savent qu’Amédy Coulibaly est le troisième homme et il ne se passe rien, ils attendent », a dénoncé l’avocat sur RMC. « Pendant 24 heures, on a sous-estimé le risque. On a choisi l’imprudence. Cette photo est le symbole de la mise en danger. Il y a des comptes à rendre maintenant, aux orphelins. On ne peut pas se dire qu’on est des ministres parfaits et se sentir au-dessus de tout. »