VIDEO. «Air Cocaïne»: Cafards, maladies, bagarres... Le quotidien de Christophe Naudin dans la prison de Najayo

REPORTAGE « 20 Minutes » a pu pénétrer dans la prison dominicaine où le Français impliqué dans l’affaire « Air Cocaïne » est détenu depuis près d’un an…

Vincent Vantighem

— 

Saint-Domingue (République dominicaine), le 27 septembre 2016. Christophe Naudin est escorté jusqu'au tribunal pour une audience sur l'affaire dite
Saint-Domingue (République dominicaine), le 27 septembre 2016. Christophe Naudin est escorté jusqu'au tribunal pour une audience sur l'affaire dite — ERIKA SANTELICES / afp

En République dominicaine,

Il n’a jamais reçu le mode d’emploi de sa montre envoyé par son fils. Christophe Naudin a fini par trouver, tout seul, comment chronométrer les 8.000 pas qu’il effectue chaque jour dans le couloir de 12,5 mètres sur lequel donne sa cellule où il dort depuis près d'un an pour avoir permis l'évasion des deux pilotes condamnés dans l'affaire dite « Air Cocaine ».

>> Portrait : Qui est Naudin, le Français emprisonné en République dominicaine ?

« C’est le seul sport qu’on l’autorise à faire, indique un de ses co-détenus que 20 Minutes a pu rencontrer dans la prison de Najayo. Il est affaibli. Nous avons très peu à manger. » Riz et poulet une fois par jour : le criminologue a dû percer sept trous supplémentaires dans sa ceinture pour faire tenir son pantalon.

La prison de Najayo en République dominicaine.
La prison de Najayo en République dominicaine. - V.VANTIGHEM

« Il passe son temps à écrire »

Le crâne rasé comme les 41 autres détenus qui partagent son quotidien du quartier haute sécurité, le Français souffre autant moralement que physiquement. Son traitement médical lui est livré de façon erratique, son foie connaît des ratés…

>> Justice : Naudin est-il condamné par avance ?

Contrairement aux deux hommes qui partagent ses 9 m² -un policier impliqué dans un trafic de drogue et un tueur- Christophe Naudin ne joue, lui, ni aux dominos ni aux cartes. « Ça a surpris beaucoup de monde ici au début mais il passe son temps à écrire », poursuit son co-détenu. Un petit carnet sur lequel il tient les comptes des cafards qu’il écrase chaque jour ou calcule la surface respirable de sa cellule sans fenêtre et qui laisse passer la pluie.

« Narcos et Sicarios »

Il a même écrit un livre. Encouragé par ses subalternes, il a fait parvenir, à son épouse, un manuscrit baptisé « Narcos et Sicarios » racontant le parcours de onze hommes qu’il côtoie dans cette prison qualifiée de « modèle » par les autorités dominicaines et située à 30 kms au sud-ouest de Saint-Domingue. « Christophe a humilié le pays avec l’évasion des pilotes, poursuit notre source. Il est donc plutôt bien vu par les autres et évite les bagarres et les tensions. »