Lasagnes, hachis, raviolis, burgers... Pas de viande de cheval mais trop de gras et de sel

CONSOMMATION C’est ce qu’assure l’association 60 Millions de consommateurs…

20 Minutes avec agences

— 

Lasagnes au boeuf.
Lasagnes au boeuf. — Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

Lasagnes, hachis, raviolis, burgers, sauces bolognaises… En France, ces produits ne contiennent pas de viande de cheval, assure ce jeudi l’association 60 Millions de consommateurs.

Elle a passé au crible, quatre ans après le scandale des lasagnes à la viande de cheval, 60 références courantes. Objectif : vérifier leur composition, la quantité et la qualité des viandes et rechercher l’ADN de 24 espèces animales.

Trop gras, trop salé et de mauvaise qualité

Bilan : si « aucune trace de cheval n’a été trouvée », l’association souligne toutefois avoir trouvé en plus du bœuf, du porc et du buffle dans deux références sur 60. Elle pointe également la « très mauvaise qualité » de la viande contenue dans quelques plats cuisinés comme certains hachis parmentiers ou burgers.

Côté quantité de viande, ce n’est pas mieux. « [C'est] le grand écart d’une référence à l’autre », regrette 60 Millions de consommateurs, pointant, là encore, les hachis et burgers, mais aussi les lasagnes. En outre, la grande majorité de ces produits présente un « intérêt nutritionnel assez médiocre », avec notamment trop de gras et de sel.

>> A lire aussi : Etiquetage des plats cuisinés. Les industriels ont 3 mois de plus pour s'adapter

En revanche, « pas de mauvaise surprise » concernant « les origines françaises » indiquées sur des steaks hachés et qui « ont été confirmées » lors d’analyses en laboratoire. Pour rappel, l’étiquetage sur l’origine géographique des viandes, sous certaines conditions, est obligatoire depuis le 1er janvier.