Marseille et Paris restent les villes les plus embouteillées de France

TRANSPORTS La situation s’est « dégradée » dans les principales agglomérations françaises…

H. B.
— 
Illustration d'embouteillages sur le périphérique parisien.
Illustration d'embouteillages sur le périphérique parisien. — Alexandre GELEBART/REA

Comme chaque année, la marque de GPS TomTom dévoile son palmarès des villes de France les plus embouteillées. Sans surprise, Marseille et Paris squattent le haut du podium. Suivent ensuite d’autres grandes métropoles : Bordeaux, Montpellier et Lyon, Nice et Grenoble.

TomTom, l’un des leaders du marché, recueille chaque année les données de circulation dans les grandes villes de France et du monde entier, et compare le temps de trajet quand la circulation est fluide au temps de trajet moyen sur toute l’année.

Marseille en tête du classement

Dans la cité phocéenne, qui se classe en tête du palmarès, le taux d’embouteillage est de 40 %, soit une hausse de 2 % sur un an. Cela signifie qu’en moyenne sur l’année 2016, il fallait à un automobiliste marseillais 40 % de temps en plus pour un trajet par rapport à un trafic fluide. Cela représente, sur un parcours d’une heure aller-retour aux heures de pointe, une perte moyenne de 41 minutes, soit 158 heures dans les bouchons sur toute l’année.

>> A lire aussi : Les villes les plus embouteillées d'Europe sont Varsovie et Marseille

La région parisienne se classe 2e du classement. Comme pour Marseille, la situation s’est dégradée en 2016 avec une hausse de 2 %, soit 38 % de taux d’embouteillage. En 2016, les automobilistes franciliens ont donc perdu en moyenne 40 minutes par jour dans les bouchons, soit 154 heures dans l’année.