Les infos immanquables du jour: Chasse à l’homme, Everton Luiz en larmes et pluie de PV

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce lundi 20 février…

Armelle Le Goff
— 
Les PV se multiplieraient autour de la place des Quinconces.
Les PV se multiplieraient autour de la place des Quinconces. — Damien Meyer AFP

Les immanquables après une semaine de vacances ? On est content de les retrouver non ?

L’article le plus lu du jour : Hautes-Pyrénées : Après l’agression d’une fillette, les gendarmes recherchent cet homme

A la suite de l’agression d’une fillette de 13 ans, le 13 décembre dernier à Pierrefitte-Nestalas, une commune des Hautes-Pyrénées, la gendarmerie nationale vient de diffuser un portrait-robot sur sa page Facebook sous l’intitulé « Avez-vous vu cette personne ? »

Les militaires d’Argelès-Gazost, avec l’accord du parquet, invitent toutes les personnes susceptibles de reconnaître cet homme à les appeler pour leur fournir des renseignements sur son identité. Ceux qui auraient la moindre information sur cet homme, qui porte des lunettes et dont le crâne est dégarni, peuvent appeler les gendarmes au 05 62 90 41 30. Toute l’info à retrouver par ici.

L’article le plus partagé du jour : Serbie : Victime d’insultes racistes, Everton Luiz a quitté la pelouse en larmes

L’image a fait le tour du monde. Everton Luiz, joueur brésilien du Partizan Belgrade, a fondu en larmes au coup de sifflet final de la rencontre opposant son équipe à Rad. « Je n’ai pas pu cacher les larmes parce que j’essuyais des insultes racistes des tribunes pendant les 90 minutes », a déclaré le footballeur de 28 ans. Toute l’histoire est à lire par là.

L’article à lire du jour :La « privatisation » des radars embarqués va-t-elle entraîner une pluie de PV ?

Ils sont déjà redoutés par les automobilistes, mais le seront encore plus dans six mois. Les radars embarqués, placés à bord d’une voiture, flashent les véhicules en excès de vitesse et ce dans les deux sens de circulation. Aujourd’hui pilotés par les forces de l’ordre, ils le seront par des prestataires privés à partir de septembre prochain. Ce qu’a dénoncé ce lundi l’association 40 millions d’automobilistes20 Minutes décrypte les conséquences que pourrait avoir cette mesure par ici.