Les infos du matin: Fillon va parler, Trump et Poutine le «tueur» et Super Bowl

RECAP’ « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin…

M.C.

— 

L'image de François Fillon disparaît des panneaux d'expression libre de la ville de Puteaux (Illustrations)
L'image de François Fillon disparaît des panneaux d'expression libre de la ville de Puteaux (Illustrations) — Christophe Grébert

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Fillon change de stratégie et pourrait s’exprimer ce lundi dans un média

François Fillon veut tenter de reprendre la main dans la tempête née de soupçons d’emplois fictifs, alors qu’une partie de la droite cherche un éventuel plan B et que le centriste François Bayrou réclame son retrait. Après un week-end où Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ont fait assaut de meetings et où Benoît Hamon a lancé sa candidature, le candidat de la droite se prépare à s’expliquer longuement lundi dans un média, selon plusieurs sources.

Poutine, un « tueur » ? « Pensez-vous que notre pays soit si innocent ? », lance Trump avant le Super Bowl

« Je le respecte », mais « ça ne veut pas dire que je vais m’entendre avec lui ». Donald Trump a défendu une nouvelle fois Vladimir Poutine devant l’opinion publique américaine lors d’une interview diffusée avant le Super Bowl, montrant qu’il ne renonçait pas à trouver des accords avec le président russe sur les affaires de la planète. Au journaliste de Fox News qui lui objectait que Vladimir Poutine était un « tueur », le président américain a invité de manière surprenante l’Amérique à un examen de conscience. « Beaucoup de tueurs, beaucoup de tueurs. Pensez-vous que notre pays soit si innocent ? », a-t-il demandé, sans expliciter sa pensée.

Super Bowl : Les Patriots remportent le match le plus dingue de l’histoire

Comme l’avait pronostiqué Donald Trump, les Patriots ont pris le dessus sur les Falcons, mais ils sont revenus de très loin, après avoir compté jusqu’à 25 points de retard. New England a remporté pour la cinquième fois de son histoire dimanche le Super Bowl, la prestigieuse finale du Championnat de football américain (NFL), au terme d’un incroyable et inédit retournement de situation face à Atlanta, battu 34 à 28 en prolongation. Comme à chaque fois, l’événement était aussi l’occasion pour les annonceurs de diffuser leur pub devant plus de 100 millions de spectateurs. Cette année, Airbnb et dans une moindre mesure Budweiser ont envoyé des messages de tolérance à Trump.

>> A lire aussi : Tom Brady offre au Patriots le comeback de l'Histoire et une nouvelle bague... Patriots - Falcons à revivre en live