Présidentielle 2017: Le programme d’Emmanuel Macron ne sera pas livré avant début mars

POLITIQUE Très attendues parmi les soutiens de l'ancien ministre comme de ses opposants, les propositions seront réparties sur une douzaine d'axes thématiques...

20 minutes avec agence

— 

Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron. — F.Brenon/20Minutes

C’est finalement au début du mois de mars qu’Emmanuel Macron présentera le programme qui serait le sien si, le 7 mai prochain, il était élu président de la République. Le « cadrage budgétaire » des projets défendus par le leader du mouvement En marche ! devrait en effet être terminé d’ici à la fin du mois de février. Les propositions électorales de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances devraient ensuite être rapidement rendues publiques.

« Il n’y a pas de retard pris sur le programme »

Voici ce qu’a annoncé ce lundi sur son compte Twitter Richard Ferrand, porte-parole d’En marche ! Le responsable venait ainsi corriger une déclaration qu’il avait faite sur LCI et selon laquelle le programme présidentiel d’Emmanuel Macron ne serait pas dévoilé avant « fin mars ».

Une erreur de date qui, d’après les intéressés, ne cache aucune difficulté à tenir les délais. « Il n’y a pas de retard pris sur le programme », a ainsi assuré Benjamin Griveaux, le porte-parole d’Emmanuel Macron, au quotidien Les Echos.

Un « plan de transformation »

Le programme tant attendu par les Français qui soutiennent la candidature de l’ancien banquier d’affaires sera en fait un « plan de transformation » qui devrait revêtir la forme d’une douzaine d’axes.

Chacun de ces derniers sera développé en plusieurs propositions comme, dans le domaine de l’éducation, la multiplication par deux du nombre de classes dans les zones sensibles. Mais aussi, dans d’autres secteurs, la création d’un « pass culture » attribué aux jeunes de 18 ans ou le remboursement total des lunettes et prothèses dentaires.

>> A lire aussi : Emmanuel Macron veut «transformer la France dès l’année prochaine»

Ses adversaires lui reprochaient des « déclarations dépourvues d’éléments concrets »

Chez les opposants à Emmanuel Macron, la clarification des mesures politiques présentées par le candidat d’En marche ! étaient vivement réclamées. Le trentenaire s’est en effet vu reprocher à de nombreuses reprises des « déclarations dépourvues d’éléments concrets ». Une fois le programme officiellement présenté, les adversaires de l’ancien ministre pourront en découdre avec celui-ci sur le plan des mesures politiques.