Admission post-bac: Les lycéens peuvent formuler leurs vœux à partir de ce vendredi

EDUCATION Avec quelques nouveautés cette année…

20 Minutes avec agences
— 
Que faire quand on a mal classé ses vœux sur Admission post-bac?
Que faire quand on a mal classé ses vœux sur Admission post-bac? — 20 minutes - Magazine

A compter de ce vendredi, les futurs bacheliers peuvent formuler leurs vœux d’admission pour leurs études supérieures sur la plateforme Admission post-bac (APB). Avec quelques nouveautés cette année.

Si le nombre de vœux maximum est toujours de 24, les postulants peuvent désormais inscrire jusqu’à douze vœux en classe préparatoire (CPGE), au lieu de six en 2016. Ils peuvent également noter jusqu’à douze vœux pour les « Mises à niveau en arts appliqués » (Manaa).

Possibilité d’intercaler une autre orientation

Cette année, le postulant peut également intercaler entre deux facultés de la même filière une autre orientation. Par exemple, un futur bachelier qui souhaite faire du droit dans l’académie de Lyon devra inscrire, par ordre de préférence, les quatre sites de l’académie qui proposent du droit, mais pourra postuler entre deux sites à une classe prépa ou une licence d’économie.

Seule exception à cet assouplissement, la première année de médecine en Ile-de-France, où les futurs étudiants ne pourront toujours pas intercaler une autre filière entre les sept sites des facs de médecine de la région.

>> A lire aussi : Bac: Comment réussir ses voeux d'orientation sur APB?

Jusqu’au 20 mars pour formuler ses demandes

Les futurs étudiants ont jusqu’au 20 mars pour formuler leurs demandes. Pour les futurs étudiants qui n’auraient pas de proposition d’admission ou qui auraient tout simplement oublié d’inscrire leurs vœux à temps, une solution existe.

Il s’agit de la procédure complémentaire, allongée cette année jusqu’au 25 septembre. Elle regroupe les formations ayant encore des places vacantes. 40.000 jeunes avaient trouvé l’année dernière une place par ce biais, indique le ministère de l’Education nationale.

>> A lire aussi : Admission post-bac: Le ministère de l'Education bientôt contraint à dévoiler l’algorithme de sélection