Immigration: Les titres de séjour ont légèrement augmenté en 2016 avec l’arrivée des réfugiés

REFUGIES La France a délivré 227.500 titres de séjour l’an dernier, en hausse de 4,6 %…

20 Minutes avec AFP

— 

File d'attente de personnes étrangères en quête de permis de séjour le 16 février 2015 devant la préfecture de Lyon
File d'attente de personnes étrangères en quête de permis de séjour le 16 février 2015 devant la préfecture de Lyon — Jeff Pachoud AFP

Le volume est « assez modeste », et dans la lignée des années précédentes. La France a délivré 227.500 titres de séjour l’an dernier, en hausse de 4,6 %, a annoncé ce lundi le ministère de l’Intérieur qui a dévoilé les chiffres de l’immigration 2016.

L’arrivée des réfugiés a eu un impact sur le bilan 2016: les titres « humanitaires » ont en effet augmenté de 41 % à 33.000 environ. Dans le même temps, l’immigration professionnelle est restée modeste, à 22.600 titres, même si cela représente une hausse de 9,4 %.

L’immigration familiale, principal motif d’admission

Le principal motif d’admission au séjour reste l’immigration familiale, qui a reculé de 2,3 % à 88.000 titres. Attention toutefois : le regroupement familial stricto sensu (concernant les étrangers en situation régulière depuis 18 mois), ne représente qu’une part modeste du total (il était de l’ordre de 11.500 en 2015, les chiffres de 2016 ne sont pas encore connus). Le gros des entrées concerne les Français faisant venir leur famille, qui ont généré 49.000 titres.

>> A lire aussi : Le vrai-faux des flux migratoires en France

Quelque 70.300 titres « étudiants » ont par ailleurs été délivrés, un chiffre quasi stable qui place la France au troisième rang des destinations universitaires dans le monde et « au premier rang hors pays anglophones ».

A l’approche de la présidentielle, le sujet de l’immigration reste très sensible, la droite et l’extrême droite accusant le gouvernement de laxisme sur les reconduites à la frontière.