Météo: «La vague de froid à venir sera similaire à celle de février 2012»

INTERVIEW Alors que les températures vont de nouveau chuter ce week-end, un prévisionniste de Météo France explique à quoi il faut s’attendre pour les prochains jours…

Propos recueillis par Anissa Boumediene

— 

Ce week-end, la neige s'invitera presque partout en France, comme ici à Strasbourg, et dès ce mardi, la chute des températures devrait s'accentuer, avec des pointes à -15 degrés notamment dans l'Est.
Ce week-end, la neige s'invitera presque partout en France, comme ici à Strasbourg, et dès ce mardi, la chute des températures devrait s'accentuer, avec des pointes à -15 degrés notamment dans l'Est. — P.HERTZOG / AFP

Ça caille ! Et ce n’est pas parti pour s’améliorer. Sortez les moufles et les bottes fourrées (voire la combi de ski !), les températures vont chuter dès ce week-end, annonçant une nouvelle vague de froid qui va déferler sur l’hexagone la semaine prochaine. Ce vendredi, Météo France a placé en vigilance orange dix départements du quart nord-est de la France - Ardennes, Côte-d’Or, Doubs, Jura, Haute-Marne, Meuse, Haute-Saône, Isère, Ain et Territoire de Belfort - en prévision d’un épisode neigeux qui s’étalera de vendredi après-midi à samedi en fin de matinée.

L’organisme a par ailleurs maintenu sa mise en garde contre des vents très violents en Haute-Corse, qui ont entraîné la fermeture de trois aéroports de l’île.

« Des averses de neige sont possibles durant l’après-midi de vendredi, mais c’est surtout à partir de la soirée qu’elles pourront être plus nombreuses, plus marquées », prévoit Météo France dans son bulletin. Pour y voir plus clair, Emmanuel Demael, prévisionniste chez Météo France, explique à 20 Minutes les raisons du froid qui nous guette ces prochains jours.

A quoi faut-il s’attendre ce week-end ? De la neige ?

On prévoit un temps hivernal pour ce week-end, avec des températures assez classiques, toutefois inférieures d’un à deux degrés par rapport aux valeurs de saison, mais pas encore de quoi parler de grand froid. Globalement, samedi, il y aura du soleil sur la Méditerranée, et un temps assez incertain sur le reste du territoire, avec beaucoup d’averses, notamment souvent neigeuses. Il devrait surtout tomber un mélange pluie neige sur le nord ouest.

Et plus on ira vers l’est, plus le risque neigeux s’intensifiera, avec des chutes de neige qui tiendront au sol, des Ardennes au Massif central et le long des frontières de l’est. Les cumuls de neige attendus sont de l’ordre de 5 à 10 centimètres, voire de 10 à 15 centimètres, en Côte-d’Or, Haute-Marne, Meuse et dans les Ardennes. Les reliefs pyrénéens devraient eux aussi être enneigés au-delà de 500 mètres d’altitude.

Et dimanche,la neige pourrait aussi tomber sur un large quart nord-ouest, de Lille à Paris, en passant par Orléans et Limoges.

En plus de la neige, le vent devrait aussi être de la partie, non ?

La Méditerranée bénéficiera d’un ciel clément et ensoleillé tout le week-end, mais la tramontane, ce vent de secteur nord-ouest, y soufflera très fort, avec des pointes à plus de 100 km/h, tout comme sur les crêtes pyrénéennes. Le nord-ouest ne sera pas non plus épargné et des vents de 50 à 70 km/h devraient souffler sur les côtes de la Manche.

Mais c’est en Corse que les vents sont les plus violents. C’est pourquoi Météo France a placé en vigilance orange la Haute-Corse, où souffleront des rafales allant de 100 à 140 km/h.

Et pour les jours à venir, quelles sont les prévisions ? Une vague de froid va-t-elle déferler sur la France ?

Dès dimanche, une nouvelle perturbation arrivera par la mer du Nord, mais elle glissera vers l’Atlantique. Elle laissera la place à un flux continental de nord-est, et c’est lui qui véhiculera une masse d’air certes plus sèche, mais beaucoup plus froide, avec une chute des températures qui s’accentuera surtoutà partir de mardi. Dès lors, les températures seront glaciales, notamment dans l’Est, où le thermomètre descendra sous la barre des -15 degrés, voire plus froid encore. Même l’après-midi, les valeurs devraient rester négatives, notamment à Paris et Lille. Jusqu’en Corse, toute la semaine prochaine sera extrêmement froide. Et le week-end prochain encore, les températures devraient rester bien en dessous des valeurs de saison.

On peut d’ores et déjà parler de vague de froid. En termes d’intensité et de durée, cet épisode devrait a priori être similaire àla vague de froid de février 2012.