Dijon: L’Ordre des médecins porte plainte contre un généraliste qui a tenu des propos homophobes sur Facebook

HOMOPHOBIE Le médecin aurait « contrevenu » à trois articles du code de la santé publique au sujet du « respect de la personne »…

H. B.

— 

Illustration d'un médecin généraliste.
Illustration d'un médecin généraliste. — VALINCO/SIPA

L’affaire avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux. Un médecin généraliste de Dijon, qui avait tenu des propos homophobes sur Facebook fin décembre, va être convoqué devant la chambre disciplinaire. L’Ordre des médecins, qui s’est réuni ce lundi, a en effet décidé de porter plainte contre le praticien, révèle LCI.

>> A lire aussi : Un médecin accusé d'homophobie après un message sur Facebook

« Le conseil départemental a délibéré sur cette affaire après différents signalements émanant notamment du Conseil national de l’Ordre des médecins, de l’Amicale des jeunes du Refuge, de l’association LGBT, de la délégation Interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, concernant des propos tenus sur la page Facebook « les médecins ne sont pas des pigeons » et sur le site « remède.org » », a précisé l’Odre des médecins de Côte d’Or dans un communiqué.

« Une possible sanction disciplinaire »

Selon LCI, le généraliste aurait « contrevenu » à trois articles du code de la santé publique au sujet du « respect de la personne ». Le dossier de ce médecin généraliste devrait être transmis à la chambre disciplinaire de première instance de Bourgogne de l’Ordre. Un magistrat administratif devra ensuite se prononcer sur une éventuelle sanction disciplinaire.

Contacté par LCI, le médecin mis en cause a regretté que « l’on déforme le sens des mots pour chercher de l’homophobie partout ». Dans son message posté sur Facebook fin décembre, le praticien relatait une « erreur médicale » qu’il venait de « frôler ». Il y évoquait un patient qui n’est « pas un homo de type « fofolle » avec des manières surjouées, plutôt un monsieur tout le monde ».