«Un pic de froid brutal mais pas inédit», selon un prévisionniste à Météo France

INTERVIEW Prévisionniste à Météo France, Olivier Proust décrit pour « 20 Minutes » le pic de froid qui va s’abattre sur la France pendant deux jours…

Propos recueillis par Vincent Vanthighem
— 
Verzenay (Champagne), le 1er janvier 2017. Les températures ont chuté en France depuis le 1er janvier.
Verzenay (Champagne), le 1er janvier 2017. Les températures ont chuté en France depuis le 1er janvier. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Météo France annonce l’arrivée d’un pic de froid, vendredi et samedi, sur la France. Si l’Alsace et la Franche-Comté seront aux premières loges pour grelotter, tout l’Hexagone devrait ressentir la fraîcheur venue de Scandinavie. Prévisionniste pour Météo France, Olivier Proust décrit, pour 20 Minutes, ce qui nous attend.

Pourquoi Météo France parle-t-elle d’un « pic de froid » et non d’une vague ?

Pour parler d’une vague, il faudrait que ce coup de froid soit plus persistant dans le temps et d’une plus forte intensité. L’épisode qui nous attend sera concentré sur deux ou trois jours et marqué par des températures basses mais pas inédites.

Vous annoncez tout de même -10° à -15° sur l’Alsace…

Oui. Mais ce sont des températures que nous avons déjà enregistrées cette saison. Les derniers jours, nous avons atteint -10° dans la vallée de la Meuse, un peu plus de -10° sur les plateaux du Massif central et même -7° en Normandie. On évoque ce pic de froid parce qu’il est brutal mais pas inédit.


Il touchera principalement l’Est de la France mais engendrera une situation sensible sur tout le pays. Par exemple, les régions soumises au vent tel que le mistral ressentiront aussi ce froid. En température ressentie, il fera froid aussi à Montélimar (Drôme). Nous devrions retrouver des températures normales en cette saison (de 1° à 7°) dès dimanche.

Les prévisions de Météo France pour vendredi.
Les prévisions de Météo France pour vendredi. - METEO FRANCE

D’où provient ce pic de froid ?

Une réserve d’air froid s’était constituée entre la Russie et la Scandinavie. Jusqu’ici, nous étions protégés. Mais un régime perturbant est en train de s’enfoncer en Europe centrale et c’est ce qui nous amène ce pic de froid. C’est une coulée d’air froid qui a déjà touché l’Allemagne et la Pologne et qui s’enfonce vers le sud.

La France ne sera donc pas le seul pays d’Europe touché par ce phénomène ?

Non. L’épisode sera d’ailleurs plus marqué en Europe de l’est. La Pologne, la Roumanie, la Bulgarie, pour ne citer qu’eux, connaîtront un épisode de froid intense marqué par d’importantes chutes de neige et un vent important. Dans ces zones, la température sous abri pourrait descendre à -20°. Cela permet de relativiser le sort de la France.