Dijon: Un médecin accusé d'homophobie après un message sur Facebook

WEB Il a été convoqué par le Conseil de l’Ordre des Médecins ce lundi...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un médecin.
Illustration d'un médecin. — AFP

Un médecin généraliste, qui effectue des remplacements à Dijon (Côte-d’Or), a été convoqué par le Conseil de l’Ordre des Médecins ce lundi. Motivée par une plainte de l’amicale des jeunes du refuge, une association de défense des homosexuels, l’audience s’est penchée sur les propos homophobes que le praticien aurait tenus au lendemain de Noël sur une page Facebook d’entraide pour les médecins, rapporte France Bleu.

Dans son message, le praticien relate une « erreur médicale » qu’il vient de « frôler ». Il y évoque un patient qui n’est « pas un homo de type « fofolle » avec des manières surjouées, plutôt un monsieur tout le monde ». Des propos qui ont fait bondir Medhi Aïfa, le président de l’amicale des jeunes du refuge.

« C’est ce qui contribue à l’homophobie ordinaire »

« On a d’abord pensé que c’était de la maladresse, mais dans les commentaires sous le post, ce médecin insiste en parlant « d’intonation de voix très aiguë, d’hommes qui marchent sur une ligne en se déhanchant », etc. et c’est ce qui contribue à l’homophobie ordinaire », déplore le responsable de l’association LGBT, cité par France Bleu.

Et d’ajouter : « C’est inquiétant qu’un médecin qui a fait des années d’études, puisse avoir un regard aussi réducteur de l’homosexualité et des homosexuels en général. » La décision de poursuivre ou non le médecin devant la chambre disciplinaire de première instance du Conseil régional de l’Ordre des Médecins pour « manque de déontologie » sera rendue le lundi 9 janvier.

>> A lire aussi : Il écrit que son fils veut une poupée pour Noël et récolte un torrent d'insultes homophobes

L’association qui a porté l’affaire devant le Conseil de l’Ordre a de son côté indiqué qu’elle ne souhaitait pas poursuivre d’action devant un tribunal.