20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAITS DIVERSTriple meurtre dans la Drôme: Qui est le suspect arrêté?

VIDEO. Triple meurtre dans la Drôme: «Il entendait des voix»... Les questions sur le suspect

FAITS DIVERSIl devrait être interné d’office dans un hôpital psychiatrique…
Un véhicule de police. Illustration.
Un véhicule de police. Illustration. - B. Colin - 20 Minutes
C.C

C.C

Un homme, arrêté lundi à Avignon (Vaucluse), est soupçonné d’un triple meurtre dans la Drôme dans la nuit de dimanche à lundi. Il aurait aussi agressé deux hommes à Orange à coups de couteau et de pierre. Ce jeune homme souffrirait de graves troubles psychiatriques de l’aveu même de sa famille. Deux experts psychiatres doivent d'ailleurs être désignés ce mardi.

D’où vient-il ?

Agé de 23 ans, le suspect est originaire de Beauvais, dans l’Oise, où ses parents sont installés. Avant le triple meurtre et les multiples agressions qu'il aurait commises pendant sa cavale, Fissenou S. était connu pour des violences, vols et du trafic de stupéfiants. D’ailleurs, il était sorti de la prison de Fresnes en septembre. Titulaire d’un CAP en maçonnerie, il multipliait les intérims depuis quelque temps.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Fissenou S. avait de gros problèmes psychiatriques. Il « a toujours eu un côté parano. Il était vraiment bizarre et nous disait qu’il y avait des esprits dans la maison », raconte sa sœur dans Le Parisien.

Le jour de Noël, le 25 au matin, il est parti de la maison familiale en expliquant à sa mère qu’il partait vers Paris en train car « il entendait des voix ».

Pourquoi les forces de l’ordre l’ont-elles relâché après une première interpellation ?

Ce jeune homme rejoint donc Paris en train le jour de Noël. On retrouve, ensuite, sa trace dans un TGV qui fait la liaison Paris-Marseille. Dans ce train, le suspect, surexcité, commence à s’en prendre à un père et son fils. Dans la foulée, il agresse un contrôleur et une barmaid. Fissenou S. est alors maîtrisé par des policiers et gendarmes en civil.

Il est alors remis à la police ferroviaire à Valence dans la Drôme. A ce moment-là, les policiers ne jugent pas que l’état de cet homme les oblige à le mettre en garde à vue. Il est donc laissé à la disposition des pompiers, qui l’emmènent à l’hôpital pour des examens.

Quel parcours fait-il alors ?

Vers 1h du matin, le suspect s’enfuit de l’hôpital sans avoir vu un médecin. Quelques heures plus tard, il réapparaît dans la commune voisine de Chabeuil, selon les images des caméras de vidéosurveillance. C'est dans cette ville qu'il aurait cassé une vitre d’une maison isolée et tué une femme de 80 ans, avant de prendre la direction de Montvendre, située à 4 km de la première scène de crime. Là, il se serait de nouveau introduit dans une maison pour tuer un couple, âgé de 75 ans cette fois-ci. Il en profite pour voler sa voiture et continue sa cavale.

Ensuite, il prend la direction d’Orange. C'est là, dans le Vaucluse, qu'il aurait agressé un gérant qui ouvrait son magasin à coups de couteau et attaqué un SDF à coups de pierre. L’état du premier est stable. En revanche, l’inquiétude est beaucoup plus forte pour le second.

Comment a-t-il été arrêté ?

Après ces deux agressions ultra-violentes, le suspect prend vraisemblablement la route. Il abandonne sa voiture sur une aire d’autoroute après un incident avec un autre automobiliste. A pied, il décide de faire du stop.

Selon Le Parisien, une personne lui propose même de l’emmener à l’hôpital car il a une arcade ouverte. Fissenou S. refuse. Finalement, il est repéré à la gare d’Avignon où les forces de l’ordre l’interpellent.

Sujets liés