QUIZ. Circulation alternée: Jouez au policier et identifiez les véhicules autorisés ou non à rouler

POLLUTION Ce vendredi, la circulation alternée est reconduite à Paris et seules les voitures avec une plaque d'immatriculation portant un numéro impair ont le droit de rouler, enfin en théorie...

Anissa Boumediene

— 

Des voitures sur le périphérique à Paris, le 4 décembre 2016.
Des voitures sur le périphérique à Paris, le 4 décembre 2016. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Argh ! Ils sont nombreux les Parisiens à s’arracher les cheveux cette semaine. En cause, l’épisode de pollution qui sévit en Ile-de-France, le pic hivernal le plus intense et le plus long qu’ait connu Paris ces dix dernières années, et qui entraîne ce vendredi le quatrième jour consécutif de circulation alternée. Ainsi, sous le ciel parisien, seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d’immatriculation est impair peuvent circuler, insiste la préfecture de police.

>> A lire aussi : Comment font Londres, Berlin ou Milan pour ne pas étouffer sous la pollution?

Pour les récalcitrants qui se feraient repérer, une contravention de 22 euros devra être réglée immédiatement, sans quoi elle pourrait grimper à 35, voire 75 euros. Sans parler de l’immobilisation du véhicule et d’une éventuelle mise en fourrière. Mais certains chanceux bénéficient de dérogations et n’ont aucun risque de se prendre une prune. Alors, mettez-vous dans la peau d’un policier et tentez d’identifier les véhicules qui ont le droit ou non de circuler sur les routes parisiennes, qu'ils aient une plaque paire ou impaire. Prêt ?