Les infos immanquables du jour: Victoria's Secret à Paris, passion météo et les revenants

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 1er décembre... 

Armelle Le Goff

— 

Le mannequin Izabel Goulart lors du défilé Victoria's Secret, à Paris, le 30 novembre 2016.
Le mannequin Izabel Goulart lors du défilé Victoria's Secret, à Paris, le 30 novembre 2016. — LaurentVu/SIPA

C’est le premier jour du mois ! Fêtons cela avec les immanquables.

L’article le plus lu du jour : « Et moi je vais rentrer à la maison en métro et en culotte H & M »… On était au défilé Victoria’s Secret à Paris

Ce mercredi soir, les abords des Champs-Elysées sont sous haute protection (voir encadré). Et pour cause. Le mastodonte de la petite culotte, la célèbre marque de lingerie américaine, Victoria’s Secret, a pris ses quartiers pour la première fois à Paris pour son défilé, dans un Grand Palais entièrement recouvert aux couleurs de la firme, le violet. Coût de l’opération : entre 12 et 15 millions d’euros pour des mannequins affublés d’ailes d’« anges », des artistes tels que Bruno Mars, Lady Gaga et The Weeknd et en guise bouquet de final, un modèle unique de soutien-gorge paré de 9.000 pierres précieuses et estimé à 3 millions de dollars. Mais pourquoi tout ce bazar ?  Pour tout comprendre, c’est par ici.

>> Diaporama: Le défilé en images

L’article le plus partagé du jour : Ça caille, mais le froid va-t-il durer en France ?

L’hiver ne commence que le 21 décembre (calendaire) mais les Français ont l’impression qu’il a débuté bien avant. Car, en début de la semaine, ils ont eu une mauvaise surprise. Les températures ont subitement chuté, les obligeant à ressortir leurs doudounes, bonnets et gants. « Alors que les températures étaient encore positives la semaine dernière, on a perdu par endroits de 10 à 15 °C », confirme Marion Pirat, prévisionniste à Météo  France. Cela va-t-il durer ? La réponse par là.

L’article qu’il faut lire absolument : Déception, conditions de vie… Pourquoi les djihadistes décident de rentrer en France

« Ils étaient partis faire le djihad, ils sont de retour en France ». Le sous-titre du livre Les Revenants (Ed. Seuil) de David Thomson qui paraît ce jeudi, sonne comme une menace. La vague d’attentats qui touche la France depuis janvier 2015 l’a prouvé à de multiples reprises. « Les Revenants », comme les surnomme le journaliste de RFI, représentent à la fois un défi et un problème majeur pour l’Etat français, en matière de lutte antiterroriste. D’après le ministère de l’Intérieur, 700 Français sont actuellement présents en Syrie et en Irak dont 270 femmes et 17 mineurs combattants. Environ 200 seraient déjà revenus, dont une vingtaine de femmes. Un chiffre appelé à grossir dans les mois qui viennent compte tenu des défaites de l’organisation de l’Etat islamique (EI) sur le territoire qu’elle contrôle. Pour tout comprendre sur ce phénomène, c’est par ici.