Les infos du matin: Survivants du crash en Colombie, funérailles de Fidel Castro et verdict de la «chemise arrachée»

RECAP’ «20 Minutes» compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin...

M.C.
— 
Des centaines de milliers de personnes rassemblées à Cuba sur la place de la Révolution de La Havane, pour un dernier hommage à Fidel Castro.
Des centaines de milliers de personnes rassemblées à Cuba sur la place de la Révolution de La Havane, pour un dernier hommage à Fidel Castro. — Ricardo Mazalan/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Crash d'avion en Colombie: Le bilan ramené à 71 morts, les deux boîtes noires ont été retrouvées

Dans le malheur, au moins une bonne nouvelle. Le bilan du crash d’un avion en Colombie a été ramené à 71 morts contre 75 auparavant, a indiqué une source officielle ce lundi soir. Six personnes ont survécu à l’accident. «Les opérations de recherche et de secours ont permis de retrouver 71 victimes et six survivants», selon l'Unité nationale de gestion des risques et catastrophes (UNGRD). Par ailleurs, les deux boîtes noires de l’avion ont été retrouvées.

Des centaines de milliers de personnes rendent un dernier hommage à Fidel Castro

Sous le regard de Fidel Castro et du «Che» Guevara, dont les portraits géants trônent sur la place de la Révolution, ils rendaient un dernier hommage au «Comandante». Plusieurs centaines de milliers de Cubains assistaient mardi à une grande cérémonie d'hommage posthume à Fidel Castro en présence des dirigeants de la gauche latino-américaine, avant que ses cendres quittent La Havane. Une cérémonie en l'absence de la plupart des chefs d'Etat occidentaux, mais aussi des présidents chinois, iranien et russe, pourtant considérés comme «amis» de Cuba.

>> Diaporama: Ces VIP et dirigeants étrangers qui ont assisté aux obsèques

Procès de la «chemise arrachée»: Les 15 salariés d'Air France fixés sur leur sort ce mercredi

La justice française va trancher ce mercredi dans l'affaire des deux dirigeants d'Air France malmenés par des salariés du groupe. Les images du DRH et d'un directeur de la compagnie aérienne, l'un torse nu, l'autre la chemise en lambeaux, avaient fait le tour du monde. Quinze salariés, jugés pour violences et dégradations, seront fixés ce mercredi sur leur sort.